Carnet d'une gourmande chronique...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Douceur

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, mars 29 2015

Recette } #OpérationBanoffee pour les Vins de Gaillac

A l'occasion du nouvel épisode de la websérie Les Toulousains #10 : Les Toulousaines, les Vins de Gaillac ont distribué des totebags durant la journée du 26 mars dans les rues de Toulouse... Et qui contenaient entre autres ma recette de banoffee ;) Voici la recette pour ceux qui n'ont pas pu en attraper un.  

                        

Aujourd'hui, on continue de faire la grimace lorsqu'on aborde la gastronomie… anglaise ! Et pourtant, sans le reconnaître, le banoffee (contraction de « banane et toffee ») est devenu un des desserts préférés des toulousains. Rare sont les restaurants qui ne le proposent pas et le revisitent à leur sauce. D'ailleurs, chaque toulousains ont même un classement des meilleurs banoffee de la ville ! 

Quant à moi, ma recette est bien classique, avec quelques notes personnelles : pas de petit beurre (mais un sablé « mi-crumble mi granola »), une touche de chocolat (parce que c'est toujours bienvenu) et je le dresse en verrine. Pourquoi ? Car couper un gâteau me demande beaucoup de patience, pas vous ?;) 

              BanoffeexEnflammee-A.JPG

                 

} Ma recette du Banoffee en verrine 

Pour 6 verrines, soit 6 sages convives à vous de voir 
              
Pour le sablé « Mi-Crumble mi-granola » : 
60gr Beurre mou (sortir du frigo 10 min avant) 
60gr Farine 
60gr Sucre en poudre 
60gr Flocons d'Avoine 
1 pincée de sel  
              

- 2-3 bananes mûres coupées en rondelles 

- 1 pot de confiture de lait 

- la Crème fouettée : 40 cl de crème liquide entière bien froide + 1 cs Mascarpone 

- Cacao amer ou chocolat noir en tablette 

         

Pour la partie sablée 

Mélanger grossièrement l'ensemble des ingrédients sous le bout des doigts afin d'obtenir une texture de sable humide. 

La cuisson : 

- Version four : préchauffer à 180°. Répartir la pâte crue sur du papier sulfurisée. Cuisson 12 à 15 min (à surveiller). 

- Version sans four : dans une poêle anti-adhésive, faire dorer à feu moyen en remuant constamment. 

Laisser refroidir. Très important, cela permet de croustiller. 

           

Pour la Crème fouettée 

Fouetter au batteur la crème liquide et le mascarpone. Ou si cette étape vous fatigue déjà, appelez un ami et son siphon ;) 

             

Pour le montage

Dans un verre, mettre au fond 1 couche de crumble à l'avoine, des rondelles de banane, 1 belle cuillerée de Confiture de Lait, (une pincée de crumble si on veut) puis chapeauter un joli nuage de crème fouettée. 

Au moment de servir, saupoudrer un voile de cacao amer ou quelques copeaux de chocolat noir (fait à l'économe). 

Apporter le plateau à vos invités, le torse bombé et dites en souriant « C'est moi qui l'ai fait ! »

        BanoffeexEnflammee-B.JPG

Quel accord vin ?

« La méthode ancestrale de Gaillac » Ses fines bulles aux notes fraîchement fruités et acidulés s'acoquinent idéalement avec le banoffee. 

Pour ma part, c'est un vin que j'ai découvert lors du Salon du Livre et du Vin de Balma il y a quelques années, et qui m'a convaincu et prouvé qu'il existe bien de délicieux vins gaillacois ;) 

jeudi, février 12 2015

Sur le pouce } La petite restauration gourmande du Magnolia Café

MagnoliaCafe-A.JPG

Banh-mi au porc haché façon "lao"
               

La rue des Filatiers continue sa reconversion gourmande en accueillant une nouvelle adresse : Le Magnolia Café. Encore un café ? Une cantine colorée et paisible où l'on croque de réconfortant banh-mi entre autres...

                 

De par la couleur bleue turquoise de son enseigne, on y entre par curiosité. En effet, le Magnolia Café est atypique. Ce n'est pas vraiment un café ni un salon de thé. On y est accueilli par 2 pétillantes gérantes d'origine lao-thai qui nous reçoivent comme chez elles. Derrière ce joli nom floral se dévoile peu à peu un lieu assez décalé plutôt douillet et mignon (légèrement orienté kawai), Je vous avouerais que j'ai eu un petit coup de cœur pour les suspensions lumineuses en bambou venant du Laos. 

Il est midi (ou pas) et vous avez faim ? ça tombe bien le Magnolia Café vous propose des petits plats tout au long de la journée qui font voyager en Asie  : du porc au caramel, du poulet au curry en passant par la soupe de nouilles comme là-bas qui revigore. Et parfois, un plat du jour français (par exemple : gratin de pomme de terre, tagliatelle et poulet à la crème...) « Comme à la maison, on ne mange pas tous les jours asiatiques, parfois français !». Étonnamment, une phrase que je répète assez souvent de mon côté ;)

Pour ma part, leur sandwich Banh-mi m'a rendu accro(c) ! J'hésite toujours entre le poulet saté grillé ou le porc façon lao. En revanche, leur bœuf est un peu coriace. Ce sandwich d'origine franco-viet est préparé à la demande, et en plus, comme je l'aime, enfin presque ! La demie-baguette est grillée puis farcie fraîchement de concombre, de carotte râpée nature (j'aurais souhaité "aigre-douce"), de branches de coriandre qui parfument discrètement, nappé de mayonnaise (ce n'est pas une hérésie) et de viande cuite au dernier moment. La commande prend quelques minutes, une impatience récompensée par un sandwich bien gourmand qui déborde.

En bouche, on a du croustillant et du moelleux, du chaud et du frais, du végétal et de la carne, des contrastes qui font littéralement craquer ! Avant de passer à la dégustation, j'ajoute rituellement un filet de sauce Sriracha et de quelques gouttes de sauce Maggi (elle possède un parfum de nostalgie).  

Après tout ça, même on se sent rassasié, les desserts nous font de l'oeil : les brioches vapeurs sucrées (haricot rouge, taro...), les tiramisus de la maison ou encore « le fudge banane coco » à savourer à température ambiante (sortez-le un peu avant de croquer dans votre sandwich) et partager à deux (ça tient au corps !). 

Le Magnolia café est le bon spot à petit budget, avec de la bonne humeur sans limite ;) 

    

  

Magnolia Café

rue des Filatiers, quartier Esquirol, Toulouse.

Ouvert du Lundi au Samedi, de 10h30 à 19h.

Formule Banh-mi (sandwich + dessert et boisson) à 6,90e. 

Formule Porc au Caramel (plat + dessert et boisson) à 9,90e.

dimanche, décembre 14 2014

Recette } Jus de Pomme Chaud aux Pruneaux d'Agen et au Thé Tsarevna

JusdePommeChaud.JPG            

L'une de mes découvertes de ces dernières semaines est le jus de pomme... chaud ! Je savais qu'on pouvait boire du cidre chaud (j'ai parcouru le Marché de Noel de la place du Capitole désespérément à sa recherche, aucun chalet n'en produit hélas), mais le jus de pomme, je n'y ai jamais pensé ! Le plus dingue ? C'est le chalet "Taulièr d'Occitania" (loge 84), un comptoir qui fait des burgers à l'accent occitan, qui m'a fait découvrir cette délicieuse alternative au vin chaud ! C'est certes plus sucré que le cidre, et quand c'est préparé avec du jus de pomme artisanale avec des épices savamment dosé, c'est juste une tuerie ! Les enfants et les personnes n'aimant pas l'alcool vont sans doute adorer. Attention, leur jus de pomme chaud est proposé que les week-ends.

Voici une recette personnelle que j'ai improvisé ce dimanche avec des pruneaux et du thé Tsarevna de Kusmi Tea (le thé de Noel 2014 de la maison, un thé noir aux épices, orange, vanille & amande), qui fleure bon déjà Noel ;) 

              

} Jus de Pomme Chaud aux Pruneaux d'Agen et au thé Tsarevna de Kusmi Tea

Pour environ 6 tasses de 20 cl. Préparation Rapide.

  • 1 litre de Jus de Pomme (de préférence artisanal, le mien vient de l'Aveyron) 
  • 20 cl d'infusion de Thé Tsarevna (un autre thé de Noël peut faire également l'affaire)
  • 4-6 beaux Pruneau d'Agen (de préférence avec les noyaux ;)

Faire infuser une 1 cc de thé Tsarevna dans 20 cl d'eau chaude, durant 3 min (attention pas plus). Filtrer.

Dans une casserole, réunir le jus de pomme, l'infusion de thé et les pruneaux. Faire chauffer sans amener à ébullition. Laisser frémir doucement pour que tout ce monde communique, soit en harmonie. 

Servir sans attendre (attention aux doigts, c'est chaud !) avec des bredele ;)

     

dimanche, octobre 5 2014

Recette } Beignets de Ricotta sucré (ou salé)

BeignetRicotta-B.JPG

Bien qu'étant un bec salé, j'ai apporté un plat sucré pour changer lors d'un déjeuner participatif (où chaque invité apporte un plat ou une boisson)... Des beignets de Ricotta moelleux et délicatement parfumés, enfantin qui, hélas, disparaissent aussitôt !

         

}} Beignets de Ricotta sucré

Pour une trentaine de pièce environ. Préparation : rapide. Cuisson : env 30 min pour toute la fournée 

  • 1 pot de Ricotta de vache (250g)
  • 100 g à 150 g de Farine (pour un résultat plus ou moins ferme) 
  • 5 g de Levure Chimique (1/2 sachet)
  • 2 cs bien bombée de Sucre Cristal
  • 2 œufs
  • 1 pincée de Sel
  • le Zeste d'1 citron jaune (ou le zeste d'1/2 orange, extrait de vanille, eau de fleur d'oranger...)
  • 1 bain de friture (min 3 cm) : huile de Tournesol ou Arachide.
BeignetRicotta-C.JPGBeignetRicotta-A.JPG

                

Faire chauffer doucement le bain de friture. 

Pour l’appareil à beignet : Battre les œufs avec le sucre et la pincée de sel. Verser la farine tamisée et la levure, mélanger. Puis ajouter la Ricotta et le zeste de citron. Bien mélanger.

Dès que le bain de friture est bien chaud, à l'aide de 2 cuillères à café (1 pour former la pâte, l'autre pour glisser), faire cuire 5/6 beignets à la fois. N'oublier pas de les retourner. Lorsqu'ils sont bien gonflés et dorés, les réserver sur une grille ou sur du papier essuie-tout.

Rouler-les dans du sucre cristal. A déguster tiède. 

             

Astuce 1 > Pour obtenir des beignets biens ronds, il faut que le bain d'huile soit au minimum 3 cm. J'utilise une petite casserole à fond épais. 

Astuce 2 > Pour des beignets bien goûteux, troquer la Ricotta de Vache par celle au Brebis.

Astuce 3 > Pour une variante salée à l'apéro ou en entrée, dans la pâte, remplacer le sucre par du Parmesan râpé, ajoutez des herbes ciselés, des olives, du chorizo en morceaux, des épices... 

Astuce 4 > Comment savoir que l'huile est chaude ? Plonger le bout d'une baguette en bois dans l'huile, si vous apercevez de fines bulles se produisent autour, l'huile est à température.

- page 1 de 6