Enflammée

Carnet d'une gourmande chronique…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Je

Fil des billets

samedi, janvier 31 2015

Blog } En Janvier, je m'éclipse...

PyRToulouse-A.JPG

Difficile de vous souhaiter mes meilleurs vœux lorsque Janvier démarre mal cette nouvelle année...

Rendez-vous en Février !

   

Ou alors rendez-vous sur Twitter, Instagram ou encore Facebook.

             

jeudi, janvier 9 2014

Bilan 2013 } « Ça a été ??! »

SoBritish-cappuccino.JPG

Déceptions 2013  Au début, je pensais faire un bilan, une sorte de Best of 2013 de mes belles adresses... Sauf que toutes les adresses publiées sont déjà de grand coup de cœur, et il m'est difficile de faire un classement... Je vous suggère de remonter le temps en fouillant dans mes archives. Que de belles expériences, d'histoires et de découvertes cette année à croire, que je vis dans un monde de bisounours, alors que oui, il m'est arrivée de rencontrer des déceptions... Exceptionnellement, je vous raconte tout dans l'ordre chronologique... J'assume et ça n'engage que moi !

         

Chez Burger'N'co, rue Riquet.

Déco sympa et burgers nommés par des classiques Rock, cette adresse est recommandée et adorée par beaucoup de burgervores. Un soir, on s'y présente, un peu perdus, car c'est la première fois qu'on y allait et personne ou rien n'indiquer comment obtenir une table (la résa est impossible, il faut y aller le moment même). Donc il faut s'annoncer au comptoir et donner son prénom et avoir de la patience (beaucoup). Une heure plus tard, on s'installe enfin, on commande. Le service est assez rapide. Les burgers sont servis dans les barquettes rouges, qui sont posés sur des frites indus. Mon boeuf de burger "Be Quick or Be Dead" était trop cuit (et ceux de mes potes aussi), ça m'a coupé l'appétit. J'en dévore la moitié sans grand plaisir. Tout cette attente pour ça :-/ Pour couronner le tout, nous nous sentions pas bien le soir-même. 

         

Chez Maison Jouval, 3 rue Saint-Pantaléon

J'aurai aimé succomber à leur pâtisserie ou crème glacée mais l'accueil était aussi froid que la clim mais surtout rempli d'incompréhension. Bref, nous étions pas les bienvenus. On a tourné les talons pour finir aux Flower'sCafé. Et tant mieux pour nous !

           

Chez Bat Bat, 8 rue des Filatiers.

Je suis déjà allée dans cette adresse, lors de leur première année d'ouverture. Je me souviens plus de l'addition salée et de l'équipe sympa que de la fadeur de leur pho tiède. J'y suis retournée en fin d'année. Dans mon bol, un Bun Cha : des boulettes et de la poitrine de porc caramélisé, vermicelles de riz et soja. Les plats sont correctes mais les tarifs prétentieux, surtout l'assortiment de 4 nems (8,10e tout de même!) et les bouchées froides (5 e) qui sont plus cher qu'un rouleau de printemps traditionnel !! Bon ça dépanne pour déjeuner tardif (ouvert en continue). Attention, les tarifs décollent le soir !

          

Chez So British, 11 rue Peyras.

L'accueil est sympa et charmant, et le cadre est confortable et raffinée. Les tarifs visent le haut de gamme, par ex compter 3,80e pour un thé et 4,90e pour une part de gâteau... Mais leur Cappuccino est étrange : c'était un viennois radin en quantité, c'est-à-dire un espresso dont la crème fouettée était gluante servi dans une jolie tasse à thé à près de 4e. Moi qui souhaitait me réchauffer les doigts, la tasse était presque tiède. 

A la suite de cette expérience malheureuse, j'ai fait une cure de bons cappuccinos chez la Fiancée et le Petit Magre, pour chasser ce mauvais souvenir.

   

Chez Jour de Marché, place Damloup.

Une adresse ouvert depuis Septembre et déjà, elle fait parler... Ni une ni deux, j'y retrouve une amie. Et je commande un des plats du jour (soit poisson ou aiguillettes de canard). Devant mon assiette : Poisson à l'huile de cive, purée et carotte. Je m'attendais plutôt quelque chose plutôt marquée dans la saison (c'était en Automne) qu'intemporelle. Le resto s'appelle bien "Jour de Marché", non !? Mon amie ? Un magret grillé accompagné de pomme de terre grenaille au four... La pomme de terre, encore elle ?!

      

Et vous, quels sont vos coups de cœur et vos déceptions 2013 ?

J'allais oublier... Belle et Délicieuse année 2014 !! ;)

mercredi, mai 16 2012

30 ans !

30ans

Avoir 30 ans ne m'effraie nul au monde... Mais je suis sûre d'une chose : Mmmm qu'est-ce que je me sens bien dans notre délicieuse époque... :)

          

                   

>> Musique !

The Donkeys  ::  Kaleidoscope

mardi, février 14 2012

À mon Valentin...

RosesMai2011

5 ans qu'on s'aime, se soutient, se supporte, s'insupporte, se déchire, se réchauffe, se regarde, se gâte, sourit, se réveille côte-à-côte, rigole, fait semblant de s'écouter, jardine... Etcætera...

C'est fou ce que l'Amour peut nous mener à faire plein de choses IRL et irréelles ensembles... :)

                   

             

>>  Alphabeat  ::  Digital Love

dimanche, juin 26 2011

Douceur et légèreté, chez Cécile et Sébastien

Parce qu'il n'y a pas que Paris dans la vie... Il y a des amis qui me supportent et en plus, qui m'invitent chez eux, oui ! Oui !

Seb et Cécile, au départ, ce sont des amis d'amis. Cette petite tribu de pote se sont rencontrés lors des études et ont gardé le contact. Rarissime de nos jours, n'est-ce pas ? Je les ai croisés plusieurs fois lors de soirées d'anniversaires sans trop les connaître. 

Puis, nos chemins se sont recroisés : ils cherchaient un chaton, je leur ai refourgués une petite chatte. C'était il y a plus de 3 ans. Depuis, nous sommes devenus plus que des connaissances. Comme quoi, ne jamais sous-estimer le pouvoir du chaton, ça améliore de manière drastique la vie sociale. 

Un dimanche, ils m'ont invitée pour prendre le goûter autour d'un café et d'un baba au rhum. 

Seb&Cécile-A

Je suis toujours aussi émue de (re)voir Belka. On peut dire qu'elle a bien poussé ;)

Seb&Cécile-B

Une tasse d'Hawaï Kawaï ??

Seb&Cécile-C

Bocal de baba au rhum chocolaté, une douceur qui cache bien son jeu (d'alcool). 

Seb&Cécile-D

Voici le plateau pour le goûter... Et puis, je me suis sentie tellement bien chez eux que je me suis invitée pour le dîner ;) Tant qu'on y est !

Seb&Cécile-E

Une version délicieuse de la salade Caprese, avec de la mozzarella marinée à l'ail et au basilic. 

Seb&Cécile-F

Un iceberg dans le rosé.

Seb&Cécile-G

Filet de canard séché par mes soins. Je préfère nettement mieux le magret que le filet. Il fallait essayer.

Seb&Cécile-H

Une des spécialités de Cécile : les crevettes marinées à la menthe et à la coriandre. À s'en lécher les doigts (et à refaire au plus vite).

Seb&Cécile-I

À défaut de pain, j'ai préparé un Soda bread (pain irlandais dont la recette rappelle familièrement celle des scones anglais) , à l'aspect raté et peu appétissant, mais finalement, aucune miette n'a résisté. 

Seb&Cécile-J

Comme on a été bien sage et qu'on a tout mangé... On a cédé à la tentation...

Seb&Cécile-K

Hum, faut-il vraiment un commentaire ? ;)

            

>> Jeremy Larson  ::  Exposition

lundi, mai 16 2011

28 +1 joli printemps

Célébration  Je viens à peine de me souvenir de mon âge, qu'aujourd'hui, je dois compter un an de plus dans mes artères. Bon, il me reste toute l'année pour m'en souvenir. Et heureusement que la date de naissance est immuable. En cas de doute, je peux toujours calculer ;)
  
Allez, Bel'Anniversaire moi :)

PizzaAnnif

Image souvenir capturée par Thomas Berthelon. Mangez-en, il est rare que j'apparaisse (même dans mon blog).

Pour la petite histoire... Lors d'un repas entre membres du Supplément Week-end, fin Août 2010. J'ai improvisé une pizza surprise (sucrée) pour mon amoureux, qui ne souhaitait pas fêter son anniversaire. Finalement, il a apprécié cette petite attention. Il a intérêt (!!!).

             

Pour La Recette : Cuire à blanc une pâte à pain-maison(1) piquée à coup de fourchette durant 20 min à 200° au four. Puis sortir et napper de 3 cs généreuses de Nutella, saupoudrer de noix de coco râpée et de quelques marshmallows (2).

Enfourner de nouveau pour 5 min.

Servir chaud ! Sinon les marshmallows ne filent plus (donc ils figent) et c'est moins « fun ».

   

}} Lamb  ::  Build a fire                           

---

1· Oublier les pâtes à pizza industrielle qui sont pas bonnes. Beurk !

2· Indispensables !!!

jeudi, août 5 2010

Le goût de la vie

{ L'interprétation du Célèbre Banoffee par la Roulotte }

                       

Mettre deux copines, connues au lycée et qui se sont perdue de vue depuis 7 ans, dans un petit resto en technicolor et sympathique.

Autour un repas parfumé et généreux, un wok de poulet thaï, et se faire le récit de nos aventures que sont nos vies.

Hésiter dans le choix du dessert, et essayer de garder en souvenir, un portrait.

Puis se décoller et se promener un peu partout dans Toulouse et découvrir quelques boutiques (notamment Lush et ses savons gourmands).

Se quitter et se promettre de se revoir prochainement...

                      

Revoir une personne à qui on a toujours eu une pensée, ça fait du bien  ;)

               

                

+ Bonus track !!!

Shine  :: Ramed

                

dimanche, juillet 25 2010

Rien de grave


Flash-back  Fin 2006, je devais subir une opération. Je le pressentais. L'intervention (dont j'ai gardé un mauvais souvenir) que j'avais subi quelques semaines plus tôt allait aboutir à un échec, ça fonctionnait bien au début puis ça allait de plus en plus mal. Il me fallait donc réagir et subir cette opération, sans quoi, j'aurai des difficultés pour survivre au quotidien...

Le matin venu, avec le cœur battant et mes affaires de rechange à mes pieds, je patientais (encore et encore) dans la salle des admissions et examinant le lieu dans tous les coins pour tromper les minutes qui s'effritent.

La secrétaire se présenta, je lui tendais les papiers, l'ordonnance, le courrier et le but de mon séjour. Elle me régularisa. Et me demanda ensuite les numéros des personnes à contacter.

J'ai réfléchit, longuement. Je ne voyais pas qui d'un premier temps. Et...

« - Euh, mes parents ?! Mais ils ne sont pas là... Ils sont en voyage (au Cambodge)... Et je n'ai pas les moyens de les contacter. Y'a mon petit frère  à la maison.

- Un oncle, une tante ? Une copine, un copain ? me suggéra la secrétaire.

- Je n'ai pas d'autres familles...Y'a ma coloc, mais elle n'est pas là ce week'end. Mes amies, euh non... »

Finalement, j'ai transmis les coordonnées de coloc.

                                          

Hé bien, hier soir, j'ai ressenti exactement ce même sentiment, très seule soudainement, abandonnée.

            

Après cette nuit où j'ai combattu mes démons, je me suis réveillée avec l'esprit libre. 

                

                

+ Bonus track

William Fitzsimmons  ::  It's not true

mardi, mai 26 2009

Le Boudoir (Enc)Hanté de Bat For Lashes

Attention !! C'est mon humeur dépressif qui a pris la parole. Aujourd'hui, ça va mieux.

   

Concert  J'ai entrainé de nouveau Xavier pour aller voir/écouter/apprécier le passage de Bat For Lashes, au Bikini de Ramonville. Là encore un doute, je me demandais si Xavier ne va pas s'ennuyer. Lui et moi, c'est le jour et la nuit... Ce que j'adore à chaque sortie, ce qu'on y rencontre toujours quelqu'un, bien souvent inattendu. Cette fois-ci*, c'était des anciens collègues de Xa qui ne pensaient pas le croiser à cette occasion.

J'aurais aimé mieux apprécier ce concert si...

Si la veille, je m'étais pas assise sur l'herbe de fakir. J'ai eu des démangeaisons sur ma cuisse qui a dominé mon attention jusqu'à hier. Quand ça gratte, ça gratte et m'a donnée une humeur dépressive.

Si je n'étais pas de bonne foi, sur ce point, je le garde pour moi, mais je peux bien comprendre.

Si la basse n'avait pas autant vibrer, mon cœur en a été tout chamboulé et j'étais près d'un malaise. Trop de basse, tue l'auditeur.

S'il y a plus de chaise, j'ai été restée accolée près du bar et droguée au Fanta Citron. D'ailleurs, on a une meilleure vue d'ensemble.

Si le rappel (ou l'entracte) n'avait été aussi court. On est sorti de la salle avant le dernier morceaux pour aspirer un peu d'air frais, ça chauffait. Au moment d'y retourner, c'était la fin.

Si Natasha avait présenté sa « bande ». C'était comme un film sans générique. C'est seulement le lendemain, que j'ai su que l'un d'eux est Ben Christophers, un singer-songrwriter que j'écoute depuis « My Beautiful demon » et qui a écrit/fait un duo avec Françoise Hardy, voilà pour son parcours frenchie. 

J'ai aimé quoi alors ??

Les bouchons d'oreille à disposition, aussi incroyable que vous pouvez le penser, j'ai dû mal avec le bruit et c'est seulement depuis peu de temps que je me prive plus de spectacles.

Le décor de la scène, la lampe rétro, les tubes cathodiques et les jeux de lumières et trois petits points.

Et bien sûr, les chansons, je suis au moins venue pour ça. Mais bon, j'en reste un peu déçue. Sans doute, le contact avec le public, des mercis automatiques entre deux chansons. J'avais l'impression d'écouter les deux albums en plus fort chez moi mais avec des mercis.

Donc, je sais plus quoi ajouter de plus...Que c'était mon cadeau pour mes 27 ans ?! Merci moi.

À part ça, je vous oriente vers Muddy pour ses photos du concert.

  

   

+ Bonus track !!

Bat For Lashes :: What's a Girl To Do ?

Parce que ce n'est pas qu'une musique onirique et un texte à fleur de peau, c'est aussi une identité visuelle, un contemporain.

---

* La dernière fois, c'était au Festival des Femmes s'en mêlent, on y a rencontré S.

jeudi, avril 16 2009

Dans le flou artistique

Remise en question  Dans mes photos, on m'a reprochée le flou des arrières plan de mes portraits... Ça m'a foutue un blues... Du coup, j'ai des envies de chaussures... 

 

+ Bonus Track

The Magic Numbers :: Take a chance

- page 1 de 2