Carnet d'une gourmande chronique...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Musique de nuit

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, mai 26 2009

Le Boudoir (Enc)Hanté de Bat For Lashes

Attention !! C'est mon humeur dépressif qui a pris la parole. Aujourd'hui, ça va mieux.

   

Concert  J'ai entrainé de nouveau Xavier pour aller voir/écouter/apprécier le passage de Bat For Lashes, au Bikini de Ramonville. Là encore un doute, je me demandais si Xavier ne va pas s'ennuyer. Lui et moi, c'est le jour et la nuit... Ce que j'adore à chaque sortie, ce qu'on y rencontre toujours quelqu'un, bien souvent inattendu. Cette fois-ci*, c'était des anciens collègues de Xa qui ne pensaient pas le croiser à cette occasion.

J'aurais aimé mieux apprécier ce concert si...

Si la veille, je m'étais pas assise sur l'herbe de fakir. J'ai eu des démangeaisons sur ma cuisse qui a dominé mon attention jusqu'à hier. Quand ça gratte, ça gratte et m'a donnée une humeur dépressive.

Si je n'étais pas de bonne foi, sur ce point, je le garde pour moi, mais je peux bien comprendre.

Si la basse n'avait pas autant vibrer, mon cœur en a été tout chamboulé et j'étais près d'un malaise. Trop de basse, tue l'auditeur.

S'il y a plus de chaise, j'ai été restée accolée près du bar et droguée au Fanta Citron. D'ailleurs, on a une meilleure vue d'ensemble.

Si le rappel (ou l'entracte) n'avait été aussi court. On est sorti de la salle avant le dernier morceaux pour aspirer un peu d'air frais, ça chauffait. Au moment d'y retourner, c'était la fin.

Si Natasha avait présenté sa « bande ». C'était comme un film sans générique. C'est seulement le lendemain, que j'ai su que l'un d'eux est Ben Christophers, un singer-songrwriter que j'écoute depuis « My Beautiful demon » et qui a écrit/fait un duo avec Françoise Hardy, voilà pour son parcours frenchie. 

J'ai aimé quoi alors ??

Les bouchons d'oreille à disposition, aussi incroyable que vous pouvez le penser, j'ai dû mal avec le bruit et c'est seulement depuis peu de temps que je me prive plus de spectacles.

Le décor de la scène, la lampe rétro, les tubes cathodiques et les jeux de lumières et trois petits points.

Et bien sûr, les chansons, je suis au moins venue pour ça. Mais bon, j'en reste un peu déçue. Sans doute, le contact avec le public, des mercis automatiques entre deux chansons. J'avais l'impression d'écouter les deux albums en plus fort chez moi mais avec des mercis.

Donc, je sais plus quoi ajouter de plus...Que c'était mon cadeau pour mes 27 ans ?! Merci moi.

À part ça, je vous oriente vers Muddy pour ses photos du concert.

  

   

+ Bonus track !!

Bat For Lashes :: What's a Girl To Do ?

Parce que ce n'est pas qu'une musique onirique et un texte à fleur de peau, c'est aussi une identité visuelle, un contemporain.

---

* La dernière fois, c'était au Festival des Femmes s'en mêlent, on y a rencontré S.

mardi, mars 17 2009

Even when you're blue...

- Joseph Arthur & the lonely Astronauts, 14 mars au Bikini-Ramonville

Samedi soir  Je t'ai écouté sans me lasser.  C'était magnifique. Et tes mélodies sincères m'ont bouleversées. J'ai passé deux heures dans les bras de mon amour (sans doute pour m'éviter de monter sur scène ou bien de tomber dans les pommes).

Edit  Sur Youtube, j'ai découvert ces vidéos sur cette soirée-là de « Honey & Moon », « In the sun » & « September Baby ».

vendredi, novembre 14 2008

Landscapes, Auditorium St-Pierre des Cuisines, Toulouse

Musique de nuit  J'aime la musique et surtout, j'ai toujours rêvé de faire des photos de concert. Rendons à César... C'est le travail magnifique de Spica, qui m'a poussé à « tenter » mes premiers pas. Bien sûr, je ne pourrais jamais égaler mais en exerçant, je creuse à trouver les meilleurs façons de prendre des photos en concert. Tout en mouvement, en basse lumière, sans flash et mise au point manuelle.  Et bien sûr, oser à m'approcher.

Jeudi soir, un concert est organisé par un collectif Éole, le récital de piano est exécuté par Wilhem Latchoumia. Entrecoupé par un curieux orchestre de 12 radios et 24 exécutants. 



Programme de cette soirée :

John Cage : Imaginary Landscapes n°1

Tristan Murail : territoires de l'Oubli

John Cage : Waiting

Olivier Messaien : le Regard des Prophètes, des Bergers et des Mages

John Cage : Imaginary Landscapes n°4

Pierre Jodlowski : Série Blanche.

Et finalement,  j'en suis peu fière de mon travail. Je me suis pas avancée un peu plus vers la scène (alors que je pouvais).  Ma mise eu point est floueeeeeeee.  Et ciel ! Pas d'éclairage discothèque ! ;)

Voir également ici.

dimanche, septembre 14 2008

Un dimanche sous les nuages gris...

L'air s'y glisse bien tranquille

Le bruit des branches tambourinant

La mélancolie naturelle m'installe...

·

# Bonus Track !!

Neal Casal :: Tar Beach

Oui, encore lui...

- page 1 de 2