Bibent2-A.JPG

Un an après...  J'ai grandi, mes papilles se sont affinées et affirmées. Et c'est avec joie que j'y retrouve Nekkonezumi, un midi d'été. 

               

Bibent2-B.JPGBibent2-Bbis.JPG

Petit pain & beurre de chez Xavier. Sauce béarnaise bien crémeuse accompagnant le plat du jour, et frite qui y fait trempette.

              

Bibent2-C.JPG

Plat du jour  Contre-filet de bœuf rôti et frites maison.

                

Bibent2-D.JPGBibent2-Dbis.JPG

Dessert du jour  Douce Tarte au citron meringuée qui manquait cependant de pimpant, et café.

                

Alors ? Bons produits, goûts authentiques. La béarnaise restera assez longtemps dans mes souvenirs (et dans mes hanches). Rien à redire. Sauf, l'attente. Entre les plats, ou lorsque j'ai dû réclamer la monnaie au moment de l'addition. 

A noter aussi que le prix du menu de midi a pris innocemment une inflation : 23 euros (E+P ou P+D, au lieu de 21 euros) ou 29 euros (E+P+D, au lieu de 28 euros). Du coup, j'ai été sage, je n'ai pris qu'un café en plus pour rester dans mon budget limité.

Et l'établissement ne prend toujours pas de réservation pour accueillir tout le monde, mais tout le monde ne peut pas s'offrir un repas au Bibent. Hélas...

    

               

Le Bibent

5 place du Capitole, Toulouse. 05 61 23 97 36. 
Ouvert tous les jours à partir de 7h. Pas de réservation.