Enflammée

Carnet d'une gourmande chronique…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Déjeuner

Fil des billets

jeudi, juillet 4 2013

Retour au Dispensary !

Dispensary-A1.JPG

Le Dispensary, j'ai déjà parlé de ce « Gastropub » lors de sa première année d'ouverture. Les nappes à pois, le lapin-vampire et les banquettes au tissu zébré sont toujours là. L'ambiance aussi. Sauf que le lieu est de plus en plus fréquenté, aussi bien par les bandes d'amis que les familles ! 

             

Dispensary-B1.JPGDispensary-B2.JPG

J'y suis retournée avec une joyeuse bande amis pour « Saturday's Lunch » et la carte a un peu changé. Il y a une petite formule le midi avec gaspacho et magret ou steak tartare. Et même un « plat enfant » comme le cheeseburger ou le fish'n'chips en mini-portion. 

           

Dispensary-C1.JPG

Le Fish'n'Chips du Dispensary. Le « fish » est du long filet de cabillaud enrobé de pâte-à-beignet puis frit. Les frites maison sont bonnes mais parfois écrasées (sous le poids du fish ??). Ce plat traditionnel anglais est servi avec la sauce mayo-poivron (sauce maison du jour), salade et coleslaw mais surtout avec une petite portion de purée de petits pois. Accompagné d'une Strongbow (cidre anglais) pour se donner l'illusion de légéreté, c'est le paradis ! Attention, ça reste gras ;) 

            

Dispensary-C2.JPG

Le CheeseBurger carnivore avec supplément "bacon" (à 1€ de plus, on se fait plaisir !) avec une avalanche de frites maison, coleslaw et salade. Pour rassurer les végétariens, leur burger est toujours là !

   

Dispensary-C3.JPG

Hélas, leur fameux brunch n'est servi que le dimanche. Le samedi, place au « brunch du jour » qui change tous les samedis : terrine de coppa, avocat et crudité... Mais il y a un plat à la carte qui se rapproche du « complete breakfast » (et argh je me rappelle plus du nom!). Cette assiette est constituée de 2 oeufs au plat, 2 saucisses de Cumberland et 2 tranches de Bacon avec pommes de terre du jour (ici frites maison) et salade. Pour descendre le tout, une boisson chaude et un verre de jus d'orange. 

                  

Dispensary-D1.JPGDispensary-D3.JPG

En dessert, brioche perdue, coulant au chocolat, Black Jack Attack ou Brownie ?? Difficile de choisir, n'est-ce pas ? 

             

Merci les amis ! Bon alors, c'est quand qu'on y retourne ?? :)

        

            

The Dispensary

1 rue Marthe Varsi, quartier St-Cyprien. Toulouse. Tel : 05 61 42 00 88

Mardi ( Quizz !!! ) & Mercredi : de 17h à 2h

Jeudi & Vendredi : de midi à 2h

Samedi : de midi à 2h

Dimanche : de midi à minuit

mardi, mai 21 2013

Pachinee Thaï Street Food

Pachinee-A2.jpg

Bienvenue chez Pachinee

Pachinee, jolie thaïlandaise, la petite vingtaine un peu timide, est tombée amoureuse d'un Français avant de l'y rejoindre, c'était il y a 5 ans. A Toulouse, elle a travaillé chez Bois et Charbon et à l'Empereur de Hué. Parallèlement, elle s'est lancée dans l'activité de Traiteur/prof de cours de cuisine thaï à domicile. Depuis l'été dernier, un bruit a circulé qu'elle s'était trouvée un petit local...  

Après des mois de travaux rocambolesques (le local était un fleuriste... sans arrivée d'eau !), Pachinee a enfin ouvert sa table thaï, en Avril au 23 rue Denfert-Rochereau. Là-bas, ni chat ni bouddha ne vous accueilleront mais une déco soignée et vintage dans l'esprit d'un bungalow-bleu comme le bord d'une plage thaï. Mais attention, c'est tout petit ! Une cantine de poche de 10 m2, cuisine comprise ! Sur place, une table de 2 fait le coin, une table de 4 pour les petits groupes et 2 mange-debouts pour les gourmets solitaires. Pour s'assurer d'avoir une table, il est évidemment préférable de lui téléphoner. A défaut, heureusement qu'on peut commander « à emporter ».

           

Pachinee-B.JPGPachinee-C3.JPG
Ardoise du jour / Infusion du jour à base de fruit de Bael

Pachinee propose de dégourdir nos papilles en Thaïlande, et parfois au Laos, aux saveurs authentiques et sincères, le temps de votre pause déjeuner. Sa petite cuisine lui permet d'établir une carte courte mais avec du choix. Le menu du jour est de 14 € avec 2 entrée, 2 plats et 1 ou 2 desserts - à choisir. Et qu'elle change selon ses envies. 

Elle n'utilise pas de glutamate, ni de mélange tout prêt et élabore elle-même ses pâtes de curry. Croyez-moi, ça fait toute la différence. Quand on est curieux de la cuisine thaï, on sait que le curry varie selon les régions. Pachinee saura vous raconter les différences et les subtilités de chacun. Mais d'abord, laissez-vous guider par la boisson maison du jour (à la carte). 

            

Pachinee-C.JPGPachinee-C2.JPG
Tom Yam Goong / Som Tam

Parmi ses entrées récurrentes, il y a le classique « Som Tam » , une salade de papaye verte épicée avec carotte, haricot plat, petites crevettes séchées et cacahuètes préparée au pilon. De sa petite voix, elle vous demandera si vous l'aimeriez « doux, moyen ou très relevé ». Si vous souhaitez « la jouer à la thai », demandez-la très relevé car plus c'est relevé, meilleure elle est ! Même si ça fait pleurer ^^  

Le « Tom Yam Goong » est une soupe chaude à base de galanga, de champignon et de crevettes, très réconfortant et si agréable. Il y a eu aussi : « Tod Man Pla » des beignets de poisson très savoureux, une délicieuse salade d'encornet qui m'a perdue en cours de route... 

             

Pachinee-D.JPGPachinee-D2.JPG
Pad Thaï / Laab Moo

Le « Pad thaï » est certes le plat national thaï mais aussi Sa spécialité. Il s'agit d'un sauté de tagliatelle de riz, tofu et crevette dans une sauce à base de tamarin. Et j'ai remarqué que la plupart des clients ne se déplacent rien que pour ça ! En effet, délicieuse et copieuse, c'est dommage de rester fidèle à ce classique car on est très tenté de découvrir l'autre plat du jour :) 

L'autre plat traditionnel est le « Laab mou ». Une salade porc hachée aux herbes servie chaud avec son petit panier de riz cristal. Devant ce plat, on est très dubitatif mais dès la première bouchée, on est en plein voyage tellement c'est parfumé. D'ailleurs, on peut s'amuser à cuisiner ses deux plats en suivant les vidéo ;) 

            

Pachinee-E.JPGPachinee-F2.JPG
Kanom Tuay / Café à la Thaï

En dessert, succombez au flan coco et à la feuille de pandan (végétalien). Et pourquoi pas atterrir avec Le Café thaï (à la carte) servi allongé, sucré et avec des glaçons. 

        

Bref, en Mai, si le Soleil ne pointe pas le bout de son nez, va déjeuner chez Pachinee ! :) 

            

                  

Pachinee Thaï Street Food

23 rue Denfert-Rochereau, quartier Belfort, Toulouse. Tel : 07 81 41 97 79

Ouvert du lundi au samedi, de 12h à 15h. 

Paiement espèce/chèque. Pas de CB et de ticket resto. Et il n'y a pas de toilettes. 

jeudi, novembre 15 2012

Toulouse // Le Café Parisien

CaféParisien-A

Bistrot toulousaing'  Avant au Café Parisien, je m'arrêtais pour siroter un café-crème ou un Perrier-citron en belle compagnie sans trop faire attention au lieu... Depuis février dernier, en allant au marché, j'ai remarqué qu'il y a eu un changement de Propriétaire dans l'air rien qu'en lisant la suggestion du jour qui me tentait follement...

Tour à tour, café du matin, bistrot au déjeuner et salon de thé l'après-midi. Le Café Parisien tire le rideau le soir. La déco y est chic et parisien, j'aime bien prendre mes aises côté « bibliothèque en trompe-l'œil » sur un des petits fauteuils cosy.

Situé proche du Marché Victor Hugo, où à l'heure du déjeuner, les toulousains prennent l'assaut des restaurants au-dessus ou ceux aux alentours du marché. Le Café Parisien est une bonne adresse où une table vous attend. Justement, qu'attendez-vous ?

          

CaféParisien-DCaféParisien-Dbis 

Le service, lui, est à la parisienne. Si vous ne prenez qu'un plat, on vous fait la grimace. Ce qui est hélas dommage, surtout lorsqu'on veut passer un moment agréable... Et heureusement qu'on y revient pour sa cuisine bistronomique assurée par Michel Lafitte (ex-l'Adresse restaurant devenue aujourd'hui le Petit Magre).

        

CaféParisien-EbisCaféParisien-E

La carte tient en 2 pages où se dévoile les grillades traditionnelles, les grandes salades... Il existe un menu de midi (ce jour-là, un écrasé de pomme de terre et saucisse grillée) suivant l'inspiration et les saisons, ainsi qu'un risotto du jour ou un poisson du jour (à la carte).

Ce midi-là, le plat du jour ne nous inspire pas. On a préféré regarder la carte. Après une longue hésitation, parce qu'on avait tout envie. Ma camarade de table s'est laissée tenter pour la belle Salade « tout canard » (magret, cou farci... venant de chez Samaran). 

Quand j'hésite trop, je prends toujours le poisson et j'ai bien fait. Mon Cabillaud, piperade au chorizo et purée de pomme de terre n'a l'air de rieng' mais il était plutôt copieux et gourmand. Belle idée d'avoir associer le chorizo dans la piperade relevant bien les saveurs. Et soudain, ça me renvoie il y a quasiment un an plutôt où j'ai mangé un cabillaud au Bibent. Mais là, je me régale sans trop penser à mon (petit) budget. 

            

CaféParisien-FCaféParisien-Fbis

Bonne rare surprise au dessert dans un bistrot : les desserts sont maison, le choix ne manque pas et a été difficile ;) Jolie Tarte au citron meringuée pour ma camarade et café gourmand pour moi. Mon dessert était tellement Gourmand qu'il éclipserait même le café, macaron, rocher coco, mini-cookie, verrines de tiramisù et de pêche melba (c'était en fin d'été) qui se bousculent sur ma petite assiette. 

                  

Une adresse savoureuse à deux pas du Marché Victor Hugo et à 3 pas du Capitole où l'on peut se pointer sans réservation pour bien déjeuner (à base de produits frais) sans trop sacrifier son porte-monnaie. Bravo !

           

                                 

Le Café Parisien

29 bis boulevard de Strasbourg, Toulouse. 05 61 21 54 12. En semaine, à midi, il vaut mieux réserver.

Ouvert de 8h à 20h, tous les jours sauf dimanche.

Twitter

page 2 de 2 -