MotchiYa-AMotchiYa-B

L'adresse  Lorsque j'ai découvert que le Citron Bleu ne continuait plus sa carte japonaise, j'ai ressenti une énorme déception. Mais ce sentiment n'allait pas durer très longtemps... Grâce à Miss Clochette, j'ai eu à nouveau le coup de cœur foudre pour le MotchiYa. Si vous connaissez un petit peu la gastronomie japonaise, son petit nom vous rappellera certainement une pâtisserie à base de riz gluant. Littéralement, il signifie celui qui confectionne les mochis. Cet établissement est ouvert depuis le début 2011, situé près de la rue de la Colombette, et offrant le déjeuner et le goûter.

Ce resto de poche compte une douzaine de couverts et convient aux gourmets solitaires, ou bien, aux petits groupes (à 2/3/4). C'est vite complet, n'hésitez pas à appeler. Les places sont au comptoir avec des chaises hautes. Mais surtout, la cuisine est ouverte où l'on peut admirer le chef samouraï en action, minutieux et concentré. Et modeste à la fois.

La décoration est simple, épurée sans tomber dans l'excès du cliché kawaïsque. Même les toilettes sont... À vous de le découvrir ;)

Menu Bento  Donc le midi, le chef propose un menu (sur place ou à emporter) avec soupe, salade, plat du jour et dessert pour 16 euros. Le prix du menu semble un peu élevé mais les produits sont en majorité du coin, bio, frais et selon l'humeur de la saison. Les légumes viennent d'un petit producteur. Le riz de Camargue. Le saumon est un Label Rouge... Qui vous a dit qu'il faut nécessairement beaucoup de produits japonais pour cuisiner japonais ? Et beaucoup de choses est fait-maison, il semble que le miso et le tofu aussi, n'est-ce pas dingue ??

              

Soupe MisoGâteau ricotta matcha

La première visite s'est passée un mardi d'avril. Ce jour-là (avec le vendredi) le jour du poisson frais, c'est maki-sushi. Un peu déçue, j'ai fait le déplacement pour découvrir un plat inconnu, tant pis ça serait pour une autre fois.

On débute par une soupe miso, chaude, simple, réconfortante... (et sans champignon de Paris ;) )

             

Makis & crudités

Le plat du jour  on continue par l'Assiette de Maki-sushi. Je vous ai avoué qu'au début, ça ne m'a pas emballé jusqu'au moment où nos belles assiettes apparaissent. Le plat est bien fourni, il y a une quinzaine de bouchées. Des makis à l'avocat, au saumon Label Rouge, des makis californiens au crevette/pois gourmand/avocat et sésame (mes préférés !). J'aime le croquant du pois gourmand et des graines de sésame dévoilant sa saveur douce.

Il y a du Sashimi de poulpe. Ça peut paraître dégoutant, perso, ça ne me pose pas de problème. J'adore ça, même si c'est caoutchouteux. 

Les petites crudités du jour, de l'épinard aux copeaux de bonite (petit thon séché et râpé). Fagot d'haricot vert à la sauce sésame noir. La sauce est magique !

En dessert  Je me suis laissée tenter par un cheesecake au thé matcha... Mais j'ai nettement mieux apprécié le dessert de mon amie C. qui était un gâteau citron-amande. Comme un nuage moelleux, granuleux qui roule sur la langue et légèrement citronnée. Et très belle idée d'accompagner chaque pâtisserie d'une touche de fruit, ici c'était une tranche d'orange « Maltaise de Tunisie ».

             

MotchiYa-CMotchiYa-D

Deuxième visite  s'est passée un jeudi de Septembre. La première visite m'avait enchantée mais je souhaitais repasser pour tenter un plat "autre que maki". Sauf que le plat du jour prévu est un Chirashi. Décidément il faut que je revienne...  :)

Pour patienter, j'ai hésité avec l'Umeshu (liqueur de prune japonaise) et finalement, je me suis décidée pour un verre de vin rouge bio (non, je ne bois pas de sauce soja ;)  ) et mon doux, une Kirin bien fraîche.

           

MotchiYa-EMotchiYa-F

En entrée  L'incontournable traditionnelle belle Soupe Miso riche en poireau et ciboulette (toujours sans champignon de Paris). 

             

MotchiYa-G

Le plat du jour  Un Chirashi, c'est quoi ?? Il fait parti des sushis et signifie littéralement « sushi éparpillé ». Il est souvent dressé dans un grand bol type « Donburi » avec du riz vinaigré (la même préparation pour les sushis) avec plusieurs garnitures venant chapeauté. Pour résumer, une sorte de salade de riz à sushi.

Lorsque j'ai vu le Chirashi arrivé. J'ai poussé des « whaouhhh ! » et des « c'est trop trop bon !!! » entre deux bouchées. Inconsciemment, je faisais une quasi-imitation de Caroline Ségarra à chaque fois qu'elle goûte un plat (voir Japan In Motion). Ma réaction vous semble dé-mesurée ;) L'assiette est si belle que ça donne envie de prendre le temps de défaire ce paysage. Il y a des tranches de Mulet (poisson) fondants, des dés omelette japonaise, dés de tofu frit, des dés de crevettes. Des éclats de framboise et des quartiers de figue provoquant des notes acidulées et fruitées. Des œufs de truite qui éclatent à chaque bouchée. Des pois gourmands croquants, j'adore *grand soupir*. Du Shiso pourpre ciselé apportant la finition mais surtout une fraîcheur (dans les épiceries asiatiques, on le trouve souvent sous son nom vietnamien « Tia to »). Le riz vinaigré est assez doux (et il parait qu'il vient de Camargue).

Accompagné de la salade du jour : Fagot de haricot vert avec une touche de sauce de sésame/miso. Cette sauce est divine et s'accoquine bien avec les haricots verts. Et des dés de tomates « cornues des Andes » et sommité de brocoli quasi cru.

Le plat du jour m'a, encore une fois, beaucoup séduite.

            

MotchiYa-H

Allez, une autre photo du plat pour le plaisir  :) Oyez, bavez braves gens !!!

          

MotchiYa-KMotchiYa-L

Dessert  Cake de sarrasin aux myrtilles avec des morceaux de melon. Le cake était petit mais costaud avec un goût « brut » du sarrasin. J'ai moyennement aimé (je préfère le sarrasin en « galette bretonne »). La texture était serrée, et à la fin, ça devenait fatiguant de mâchouiller. Par contre j'ai apprécié de terminé ce repas avec la touche fraiche et fruité. 

         

MotchiYa-JMotchiYa-I

Gen Maicha, thé vert aux riz grillé/soufflé. Très appréciable avec beaucoup de riz soufflé apportant une saveur grillée. 

         

Ah là là là... Tout est dit  ;)

         

Autres impressions ? Chez Miss Clochette et Flo.

            

                        

MotchiYa

rue Palaprat, Toulouse (quartier La Colombette)

Ouvert du lundi au vendredi, pour le déjeuner et le goûter. Sur place ou à emporter. Réservation vivement conseillée.

Menu midi (soupe + plat + dessert) 16 €. Mardi & Jeudi, menu maki. Mercredi, sashimi de truite d'Ariège (élevage). Et les autres jours, c'est cuisine authentique :)