Mon homme est un magicien

Samedi soir... mon amour a prévu seulement quelques jours avant, de faire un barbecue pour ce soir-là... Mais qui sera donc les élus qui en profiterons entre les matchs, les fêtes où on est pas convié parce qu'on ne veut pas de nous (mouais, ça n'a pas trop d'importance finalement), des amis qu'on voit trop souvent qu'on se raconte plus de nouvelles... etc... Finalement une personne a répondu à notre invitation et qu'on était ravi de revoir, d'ailleurs, pour me souvenir de lui, je l'appelle celui qui a dévoré la moitié de mon plateau de cookie.

Et on l'a attendu... On a débouché la bouteille de blanc... On s'inquiète... On a laissé un message sur son répondeur... On a commencé à grignoter les feuilles de vignes farcies de l'apéro et sa sauce au yaourt à la grecque...  On a encore eu son répondeur... On a imaginé les pires scénarios... On a gouté une brochettes de poulet... Puis on a attaqué le repas... sans lui.

Enfin, on a eu tardivement sa raison du pourquoi... C'était murphy qui a frappé, un enchaînement d'évènements imprévus burlesques : boire un verre avec des artistes d'un festival et se faire prendre au piège... Il était le seul à avoir sa voiture pour raccompagner tout le monde et ils se trouvaient à une heure de Toulouse... AU moment où il allait nous rejoindre, sa voiture était tombée en panne sur l'autoroute... Il était proche de minuit et on l'attendait quand même au moins pour prendre le dessert ensemble... On a décidé de le remettre au midi suivant, qu'il déclina car il devait partir en Espagne...

Finalement tant mieux si l'invité n'était pas là, on ne veux pas lui plaindre... Y'avait plus de dessert pour nous  :P

               

Une photo pour bien faire baver les autres... ;)

Le Gâteau au Chocolat de Victoire Paluel-Marmont, ouvrage découvert sur le blog de Scally... En générale, les livres sur la pâtisseries ne m'intéressent pas mais celui est différent... Combien de fois on s'est interrogé sur « qu'est-ce ce que le moelleux, le fondant et le coulant??! » D'ailleurs combien d'entre nous sont restés déçu, au resto, face à « un fondant » alors qu'on pensait commander un « coulant »... Moi, la première  ;)  L'auteur nous éclaire sur le rôle de chaque ingrédients, les recettes classiques fiables et alternatives, les différentes textures etc... Bref, à lire avant de dormir...

J'ai envie de faire toutes les recettes, il en contient 15.

Pour une première, les quantités ont été divisé par deux. Initialement pour 6 personnes mais on arrive a remplir 4 ramequins si on les remplit au 3/4, il vaut mieux, ça gonfle à la cuisson (à partir de la 8ème min pour être précis). 

Dernière chose, « le coulant » est invention récente, la paternité revient à Michel-Bras.

                     

}} Mi-cuit ou coulant d'après Victoire Paluel-Marmont

Pour 4 ramequins. Préparation : Rapide. Cuisson : 15 min à 180°

  • 175 g Chocolat noir à 70 % de cacao
  • 62,5 g Beurre
  • 2 oeufs
  • 62,5 g Sucre semoule
  • 20 g de Farine
  • 50 g Crème liquide

Si vous voulez démouler les coulants, beurrer les moules et sucrer-les... Réserver-les au frigo. Sinon, on peut zapper cette étape.

Préchauffer le four à 180°.

Fondre le chocolat + beurre selon votre méthode préférée. Bien mélanger et laisser tiédir.

Faire blanchir les oeufs et le sucre. Ajouter la farine puis la crème.Verser le premier mélange à cette préparation et remplir les ramequins beurrés au 3/4. On peut les garder au frais avant de les cuire au dernier moment.

Et enfourner 15 min.

Déguster tel quel ou bien avec une boule de glace (Pistache, vanille etc...) voire avec une brochette de fruits frais pour une petite fondue improvisée.

            

                              

+ Bonus track

Clare and the Reasons  ::  Perdue à Paris