Carnet d'une gourmande chronique...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, mai 7 2013

Kaïwok, un simple restaurant asiatique ?

Kaiwok-A.JPG

C'est en allant faire de la radio dans le quartier de la Concorde que j'ai repéré cette petite adresse. Petite !? Car il n'y a que 12 couverts à l'intérieure mais tout le monde préfère les places en terrasse. Une petite cantine où l'on croise des habitants du quartier et les employés alentours. 

Un chat qui vous salut, un bouddha lounge, une geisha plaquée au mur, une guirlande lumineuse qui pique aux yeux, un panda chinois sur leur brochure... La déco y est très disparate, on l'aime ou on l'aime pas... Mais il faut avouer que ça fait plutôt sourire ;) Le patron est sympa, prévenant et accueillant, ça rattrape la déco !

       

Kaiwok-B1.JPGKaiwok-B2.JPG

Bien qu'il y a des nems/rouleaux de printemps ou salades vietnamiennes... Leur carte propose des spécialités «asiatiques» à petit prix mais une carte courte ! 

Leur spécialité c'est le wok. Chaque plat est cuisinée à la commande, puisque tous les ingrédients sont pré-découpés, et n'est pas cuisinée à toutes les sauces (comme on trouve dans la grande majorité des resto). Par exemple, le poulet soit en curry-coco ou aigre-doux, le porc au caramel ou saté, le boeuf lok-lac ou encore le canard laqué, ainsi que le «Wok du Mois».

Kaiwok propose aussi de petites formules pour satisfaire les bonnes faims, comme par exemple pour le menu « Nong Khai » : 2 nems + plat au wok au choix + riz + soda pour 10,90 €, valable pour le midi et le soir.

            

Kaiwok-C1.JPGKaiwok-C2.JPG

Si c'était un banal asiatique, je n'aurais même pas pris la peine d'en parler. Le petit truc qui fait toute la différence ? Sa carte de spécialités laotiennes ! On y trouve la fameuse saucisse à la citronnelle, les travers de porc caramélisé, la soupe copieuse "Krapoun" (porc haché au saté-lait de coco et vermicelle de riz) mais surtout le laab de poulet ou de boeuf (qui est le plat national laotien) et l'incontournable "riz gluant" (je préfère son nom poétique « le riz cristal »). 

Pour moins de 10 euros (à la carte), me voilà avec mon assiette de laab/tartare de bœuf et une belle portion de riz cristal (d'ailleurs, il y en a assez pour deux grandes gourmandes). Mon tartare était assaisonné de façon délicate : menthe échalote, piment frais, citron vert et sauce de poisson et avec de graines de riz grillé croquant sous la dent. Juste assez parfumé pour ne pas noyer le bœuf. Le seul point de comparaison, que j'ai, est celui de la mère (qui rajoute de la citronnelle ciselée et de la pâte de poisson - un assaisonnement assez costaud). Bref, un plat qui ravie mon envie carnassière. 

Ma co-luncher, elle, a choisi des crevettes sautées dans une sauce sucrée-salée et relevée. Son plat était délicieux avec le riz cristal. D'ailleurs pour les plats en sauce, le riz cristal convient mieux que le riz thaï. 

           

A recommander pour les spécialités laotiennes, les plats au wok ne sont pas mal non plus. Tout ça à petit prix.

                

                  

Kaïwok

59 rue de la Concorde, quartier Concorde, Toulouse. 05 62 80 59 21

Ouvert du mardi au samedi, de 11h45 à 14h puis de 18h45 à 22h. Le dimanche, de 18h45 à 22h30

Sur place ou en emporter. 

vendredi, octobre 14 2011

Toulouse } Le Laotien

Lao-ILao-J

Une fois n'est pas coutume, je vous amène dans un établissement excentré du centre-ville, facile d'accès via les transports en commun, station velô toulouse et en voiture. Le restaurant possède son propre parking mais il est facile de se garer en dehors.
Le resto possède une salle à la déco exotique mais plutôt sage et sobre (pas de bouddha, ni éléphant, ni même de petit chat nippon), et une terrasse, pour les beaux jours.
            
Le Laotien, comme son nom l'indique, propose une cuisine lao et thaï authentiques, mais aussi des plats viets pour ne pas trop désorienter les papilles trop former à la cuisine "asiatique".  
Vous allez me demander où se trouve le Laos ?? En Asie du Sud-Est, le pays qui se trouve entre la Thaïlande et le Vietnam, pas le Cambodge (plus au sud) l'autre plus haut ;)
               
              
Lao-ALao-B

Pour patienter, on nous offre à grignoter de classique chips-crevette. Mes amis ont commandé une bière laotienne.

À noter, la jolie vaisselle thaï (j'ai triché en retournant le bol) qui change des chinoiseries "graine de riz" qu'on voit partout.

    

Lao-CLao-D

Quant à moi, j'ai commandé à l'aveuglette le Cocktail de la maison. Étonnamment, je n'attendais pas à un grand cocktail de couleur verte. « Il n'y a que de bonnes choses » dit le maître de la maison, c'est-à-dire d'orange, de litchi, de saké... Et on n'en sait pas plus. En tout cas, il très agréable à siroter par un jour de canicule.

La carte nous propose plusieurs choix de plats laotiens (les lab, la salade de papaye verte... ) et thaïlandais (tom yum, ...). Ainsi que des classiques asiatiques comme les nems/salade de nem (bo bun)... Sachant ces dernières spécialités sont vietnamiennes, mais je comprends qu'il faut plaire à tout le monde. Et que tout le monde n'est pas prêt à se laisser tenter par un tartare lao avec du riz gluant.

La formule de midi est composé d'un Plat du jour (ce jour-là, à choisir entre le poulet coco ou porc champignon-bambou) + petite salade de nem et café. Une formule parfaite pour un déjeuner rapide entre potes. 

 

Lao-ELao-F

L'assiette est copieuse et il est vrai qu'elle n'est pas représentative de la gastronomie laotienne. Mais ça nous gêne pas, nous étions là pour bien déjeuner sans prise de tête (même si ça causait beaucoup « boulot »). Le porc au champignon et au bambou est délicieux, fondant, comme s'il a été mijoté longuement. La sauce est sucrée-salée. Il s'agit peut-être d'un porc au caramel. Bonne surprise, le riz n'est pas nature mais sauté donc plus savoureux. La salade de nems est parfait pour terminer ce repas, avec son petit ramequin de sauce.

          

Lao-GLao-H

Étant repus, on a vite enchainé avec le café (compris dans le menu). Et on nous tend une assiette de petites serviettes fraîches pour se passer les mains.

           

Bonne expérience, je reviendrai bien goûter aux spécialités typiques laotiennes le soir. J'ai su que les tous les dimanches, ils proposent le marathon pho toute la journée. Ah ça m'intéresse cette histoire ^^

          

              

Le Laotien

73 rue Michel-Ange, Toulouse (Quartier Borderouge)

Ouvert du Mardi au Dimanche (midi et soir).