PDC-BriochePerdue-2

Avis de...  Bien que le calendrier nous indique officiellement le Printemps, les fleurs viennent à peine de s'émerveiller, les abeilles remplissent leur devoir, les bons fruits ne sont pas encore là... L'hiver nous résiste, un peu... Pour cet épisode du « Petit Dèj Clandestin chez Eugène Lawn »sur Radio FMR, Ludovic et moi avons concocté de la Brioche perdue à la Fève Tonka et à la Vieille Prune, pour réveiller le grand enfant qui sommeille éternellement en chacun... Comment ça, vous avez raté l'émission ?! Rendez-vous en bas de cette page, avant l'espace commentaire ;)

             

La Fève Tonka, est une épice apparue dans mes placards de foodista, il y a 5-6 ans. C'est une fève exotique, issue du teck. Elle mesure environ 2-3 cm, elle est de forme ovale et allongée, noire ébène et d'apparence fripée. Elle est dure : Il faut, au choix, soit la râper comme de la muscade ou la concassée au mortier. Et comme la plupart des épices, il faut l'utiliser à bonne escient, sa saveur peut tout emporter mais surtout, à haute dose, elle peut devenir toxique ! Mais son parfum rappelle curieusement le souvenir des bancs d'école... Ce parfum d'amande très familière qu'on rêverait de manger sans l'avouer... La colle Cléopâtre ! Elle se trouve, désormais facilement dans les épiceries fines, et même exotique (africain qu'asiatique). Les prix vont de moins d'un euro (pour 3-4 fèves) à 6-8 euros pour un pot à épice.

La « Vieille Prune de Souillac » est une eau-de-vie de prune vieillie en fûts de chêne. Chez les bons cavistes, entre 20 et 45 euros (tout dépend de la contenance). À consommer avec modération. 

Ces ingrédients vedettes, dans cette recette de la brioche perdue, forment un duo intéressant... La Vieille Prune est dominatrice mais la petite Fève Tonka ne se laisse pas faire.              

PDC-BriochePerdue-3PDC-BriochePerdue-4

Ma recette est basique, et est le fruit de mes observations au fil des années. Si les proportions sont simples, c'est pour pouvoir m'en souvenir quand je cuisine hors de chez moi (chez les potes, chez les beaux-parents, en vacances au camping sans balance ni verre doseur, quand une copine me lance un SOS par téléphone, voire sur un plateau-radio etc...), et si vous êtes nombreux, il est plus facile de multiplier les doses ! La fève tonka et la vieille prune sont facultatives, on peut utiliser d'autres arômes comme la vanille. On peut aussi faire moitié-lait/moitié-crème, ajouter plus de sucre (ch'uis pas fan de l'overdose de sucre) ou saupoudrer de sucre lors de la cuisson. C'est vous qui voyez, innovez !

                               

}} La Brioche Perdue, version gourmande

Préparation et Cuisson : Rapide. Pour 6 auditeurs.

  • Des vieilles tranches de brioche, ou de pain
  • 2 œufs
  • 2 cs Sucre Vergoise (ou autre)
  • 20 cl Lait (soit un verre type « à moutarde » ou « gobelet standard en plastique »)
  • Huile et Beurre
  • 1/2 Fève Tonka râpée et 1 cs Vieille Prune (option)

Dans un cul-de-poule/saladier, fouetter les œufs avec le sucre, détendre avec le lait. Ajouter la Fève Tonka râpée et la Vieille Prune. Laisser faire trempette les tranches de brioches/pains (avec ou sans croûte) rassis le temps d'une pause musicale ou d'un café.

Dans une poêle, sur feu modéré, verser 1 cs d'huile végétale et y faire fondre une belle noix de beurre. Oui, de la taille d'une noix, pas une noisette ! Faire dorer les tranches de brioche trempées.

Servir et déguster ! Pourquoi pas accompagner d'une boule de glace vanille ou caramel ;)

PDC-BriochePerdue-5PDC-BriochePerdue-6