Carnet d'une gourmande chronique...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - St-Cyprien

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, octobre 14 2014

Restaurant } Le brunch fermier du Samedi chez Ferme & Gourmande

Ferme_Gourmande-A2.JPG

Après le centre ville de Toulouse, Ferme Attitude a ouvert une deuxième adresse à St-Cyprien,s itué à mi-chemin entre le marché couvert et la place du Ravelin. On y retrouve les mêmes produits locaux de qualité mais cette fois-ci avec une partie restauration où l'on peut venir déjeuner (chaque jour un menu unique) mais aussi goûter. « Ferme & Gourmande » nous reçoit dans un cadre épuré scandinave qui sent le neuf (enfin une déco qui me plaît pour une fois).

La partie "gourmande" est confiée à un couple reconverti dans la restauration (autrefois ils viennent du monde du spectacle). En salle, c'est Sandra, amicale, efficace et pâtissière. En cuisine, c'est Giovanni, grand, discret et d'origine italienne. Et ce n'est donc pas par hasard que les plats aient une influence italienne. J'ai pu y déguster un risotto d'asperge blanche (proposé en entrée comme en Italie), des toasts de polenta, un osso bucco à la gremolata... Les desserts sont simples et de bon goût comme la crème aux oeufs à la vanille. Cet été, cette adresse m'a bien sauvée 2-3 fois pour un déjeuner tardif à l'improviste (en alternance avec le Solaneko ;) ) 

                

Ferme_GourmandeBrunch-B2.JPGFerme_GourmandeBrunch-C1.JPG

Le samedi dernier, j'ai donné rendez-vous à des amis autour d'un brunch fermier. Le menu prévoyait de nous faire passer un bon moment. Pour commencer, nos boissons chaudes (café, thé ou chocolat) sont accompagnées d'une assiette de scones maison. Le beurre cru tartiné sur le scone tout chaud et moelleux rend ce plaisir ludique. La confiture du moment apporte sa touche sucrée et saisonnière. La boisson froide du jour, orange/ananas/verveine était une merveille ! 

   

Ferme_GourmandeBrunch-D2.JPGFerme_GourmandeBrunch-E1.JPG

Pour la suite, étonnamment, l'assiette salée débarque tardivement sur notre table (pas très grave, on était là pour se détendre). Elle était tellement simple qu'on reste sur notre faim : les œufs fermiers en omelette ou au plat avec une salade batavia-radis (dont la vinaigrette à l'échalote était excellente). Il manquait de quoi nous satisfaire, et pourtant, la solution n'était pas loin. En effet, on lorgnait beaucoup sur les fruits et légumes de l'épicerie. On aurait souhaité les avoir dans notre assiette (en poêlé par exemple). Pourquoi pas quelque tranche de charcuterie (la coppa faisait follement envie !) ou encore découvrir un fromage coin. Dommage ! Ce qui nous a pas empêché d'y passer un bon moment quand même, d'ailleurs nous y sommes restés une bonne partie de l'après-midi.

        

Le brunch est à recommander pour les appétits simples et raisonnables. En revanche, retenez bien l'adresse qui reste idéale pour déjeuner en semaine (du lundi au vendredi, attention le menu est unique !) ou pour goûter (de 14h à 19h tous les jours sauf dimanche).

   

     

Ferme & Gourmande

4 rue Villeneuve, quartier St-Cyprien. Toulouse. Tel 05 34 51 37 51

Ouvert au déjeuner du lundi au vendredi. Samedi midi pour le brunch. Salon de thé tous les après-midi.

mercredi, octobre 31 2012

Toulouse // Le P'tit Louis

LePtitLouis-A.JPG

Petit mais gourmand  Je pense vous avoir assez convaincu d'aller déjeuner/goûter/ papoter/rêvasser au Solaneko, ma cantine préférée à St-Cyprien. Désormais il faudra compter aussi le P'tit Louis. Ce n'est pas une infidélité au Solaneko mais une raison de plus pour traîner dans ce beau quartier. Le P'tit Louis a ouvert depuis le printemps dernier, et comme son nom l'indique pas, c'est une sandwicherie/saladerie. C'est une petite salle qui compte une douzaine de couverts à l'abri, dont six au comptoir, en face de la cuisine aux allures contemporaines. Des poupées, peluches, des livres de cuisine de grands chefs en anglais en guise de déco. Si vous tendez l'oreille, on peut entendre les pleurs d'un petit à l'annexe du resto.

                 

LePtitLouis-B1.JPGLePtitLouis-B2.JPG

Donc sur la carte, des sanwiches, pizza, gratin... Mais ce qui nous intéressent le plus, ce sont les spécialités coréennes car cette sandwicherie est tenue par un couple franco-coréen et il serait bien dommage s'en passer ;) Je n'ai pas l'occasion de goûter aux sandwiches mais d'après Tomoko du Solaneko, ils sont aussi délicieux.

             

LePtitLouis-F1.JPGLePtitLouis-F2.JPG

Les plats chauds coréens sont préparés à la commande (sur place ou à emporter). J'assiste avec émerveillement la préparation des plats. J'adore regarder les gens cuisiner quelque soit le plat, ça me captive. 

Hélas (pour moi), les viandes sont marinées à l'avance, j'espérais apercevoir un petit secret de fabrication ;) Les plats sont revenus avec des carottes râpées, du choux émincé, de l'oignon et même des tteoks (pâtes de riz courtes) qui caramélisent avec le jus de cuisson.

                

LePtitLouis-C1.JPGLePtitLouis-C2.JPG

En attendant la commande de nos plats, nous apaisons notre ptit creux avec un « Triangle » kimbap au thon (bref, comme un onigiri japonais). Et bonne surprise, la feuille d'algue a gardé son croquant et son goût. La farce au thon est relevée par des morceaux d'oignon.

Le P'tit Louis propose aussi donc des kimbaps (sur place ou à emporter). De gros makis coréens dont la farce est composée de légumes et viandes cuites, mais pas crues (contrairement aux makis japonais).

                

LePtitLouis-D1.JPGLePtitLouis-D4.JPG

Tous les plats chauds coréens sont servis avec une souplette (à base de miso) et d'une salade verte. Leur vinaigrette est très rafraîchissante : du citron ? Du Miel ? De l'échalote ??? Mais il doit avoir un petit secret encore ?

Si vous aimez les plats relevés, jetez-vous (incon)sciemment sur le porc « Jeyuk bokkeum ». Mes papilles s'en souviennent et en redemandent ! Très pimenté comme je l'imaginais. Ou alors le poulet « Dak galbi », dont la marinade est à dominante « aillée » (ça doit être pas mal à emporter pour embêter ses voisins de bureau). Dans les deux plats, les viandes restent très gouteuses et moelleuses.

                                 

LePtitLouis-D2.JPGLePtitLouis-E1.JPG

Ou si vous souhaitez commencer en douceur dans la gastronomie coréenne, optez plutôt pour le « Bibimbap ». Le plat national coréen composé de riz chapeauté de plusieurs légumes et de bœuf mariné (ou poulet).

               

On a fini notre repas par un thé coréen soit à base de racine (dont j'ai oublié le nom) ou de blé. Mais bon, je crois qu'il faut que je revienne pour goûter de nouveau les plats et deviner tous les secrets des marinades coréennes ;)

         

              

Le P'tit Louis

32 rue de la République, Quartier St-Cyprien. Toulouse. 09 54 89 74 35

Ouvert du Lundi au Samedi, à midi et en soirée. Sur place ou à emporter.