Toulouse, ses restaurants tendances et ses salons de thé cosy... Et pourtant, ces derniers mois, de nouvelles épiceries ont ouvert leur porte. Découvrons-les !

EssentielToulouse.jpg

L'Essentiel, épicerie de quartier éco-Locale

Après une carrière dans la grande distribution, Isabelle Cordier ne s'y retrouvait plus. Son projet est de revenir à l'essentiel en reliant les besoins des consommateurs aux producteurs locaux. Des associés s'y sont joints, et ensemble ils ont fondé Essentiel et choisi Toulouse comme ville-pilote. Plus précisément, le commerce se situe dans le quartier Faubourg Bonnefoy, qui a des allures de petit village.

Je connaissais déjà l'ancienne épicerie « le Potager ». Le changement ne m'a pas sauté aux yeux mais lorsqu'on s'y penche de plus près chaque étiquette indique le nom du producteur/artisant ainsi que le nombre de km parcouru. Les produits essentiels du quotidien sont limités à une centaine de références et sont produits à moins de 250km de Toulouse : des fruits et légumes de saison venant d'une ferme bio à St-Jory, les sels de Gruissan, les pâtes de Larbordes, les vinaigres du Tarn, le safran de Beaupuy, des produits laitiers, des oeufs de Saverdun... Et on peut même y trouver quelques produits d'hygiène. 

Dernièrement, l'Essentiel est devenu un point relais/livraison de Glouton Frais, une boulangerie en ligne de pains et petits fours sucrés « sans gluten » (je vous parle très prochainement).

>> L'Essentiel, 52 rue Faubourg Bonnefoy, quartier Faubourg Bonnefoy. 

Du Mardi au Samedi : de 9h > 12h30 et de 15h30 > 19h. Le Dimanche : de 9h30 > 12h30.

                  

KerGallou.JPG

Ker Gallou, l'enclave bretonne

Le discret restaurant L'Herbe Tendre s'est convertie en épicerie bretonne, car le gérant en est originaire. Étonnant car il me semble n'avoir jamais vu de plats d'inspirations bretonne à l'ardoise. Du coup, adieu assiettes complètes et sans chichi, les cafés très gourmands (l'assiette est composée d'un panel de gâteaux du jour et il y en avait !), et l'incontournable ramen "au bouillon mi-viet mi-gers" du vendredi. 

Les sardines et terrines, des plats en conserves, des cidres fermiers et même du poiré ont trouvé leur place. Et curieusement, aussi les algues. Car les tables ont été remplacées par des étagères habilement bricolées. 

On peut venir se réconcilier avec les caramels au beurre salé, la crème de Salidou ou encore avec leur Kouign Aman chaudement livré chaque semaine et version light (seulement 25% beurre contre 50 % habituellement en Bretagne).     

>> Ker Gallou, 45 rue des Paradoux, quartier Esquirol.

Le Lundi : de 14h > 19h45. Du Mardi au Samedi : 9h30 > 19h45

   

Koutalaki.JPG

Mon coup de cœur ! } Koutalaki, la petite cuillère grecque 

Koutalaki n'est pas seulement l'unique épicerie grecque de Toulouse, mais aussi un lieu où Areti (la maitresse des lieux) nous accueille chaleureusement. Rien que son sourire rend vivant et déride la très chic rue Bouquières. L'après-midi en semaine, elle nous tend une tasse d'infusion d'Or (à base de safran grec) et chaque samedi, une dégustation de vin et de produits salés sont proposés.

L'idée est née il y a 10 ans lorsqu'elle est venue finir ses études d’économie (oui ça s'invente pas !). Son pays lui manquait mais surtout les produits grecques, difficiles à dénicher en France. Après 4 ans de voyage entre la Grèce et la France pour rencontrer des producteurs/artisans, sa boutique a enfin ouvert il y a près de 6 mois. 

On y trouve évidemment de l'huile d'olive et des olives (dont les kalamata sont effectivement fameuses) mais aussi de la mélasse de Grenade (un liquide sirupeux acidulé pour cuisiner salé), des loukoums qui disparaissent tout seul sous la langue (comme des pâtes de fruit), des fromages (feta au lait de brebis mais pas que), de la poutargue (œufs de mulet séché), de la bastourma de veau et de chameau, des pâtes, des légumes secs... Des produits grecques étonnamment accessibles malgré le beau graphisme du packaging et malgré l'emplacement. Et ce n'est donc pas étonnant de savoir qu'un célèbre chef à la cuisine écletique et autobiographique* s'y fournisse. 

>> Koutalaki, 13 rue Bouquière, quartier Carmes

Lundi au Samedi : du 10h30 > 19h30.

        

J'ai repéré d'autres épiceries, mais à quand une épicerie coréenne ??! ;)

_________     

* celui qui trouve de quel chef/resto il s'agit, je lui offre une boîte de loukoum ! :) Répondre dans les commentaires.