Carnet d'une gourmande chronique...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Salon de Café

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, septembre 7 2014

Sélection } Où bruncher à Toulouse ???

LePetitLondon-A.JPG

              

Voilà une bonne question qui revient souvent en fin de semaine ! Avant, on pouvait bruncher que dans les salons de thé (le Bapz...). Récemment, la tendance a gagné les bars, les restaurants... Bref, tout le monde s'est mis à faire des brunch, plus ou moins heureux (Pourquoi des oeufs brouillés en plus de la part de quiche ? Une tomate-mozzarella en décembre ?), plus ou moins généreux (Il est où le reste ? Planquer sous la feuille de salade ?) et surtout à tous les prix (ça coûte un bras pour des choses pas cuisinées !)...

J'aimais bien celui du Code Bar (rue Rémusat) qui proposait 3 formules malignes : assiette "Salée", assiette "Sucrée" ou assiette "Salée et Sucrée" pour environ 10e et dont l'ardoise changeait chaque dimanche selon le marché. Je fondais pour l'omelette "roulée" et légèrement baveuse à cœur, qui me rappelait mes séjours parisiens... Hélas, le Code Bar n'existe plus, remplacé par les Polissons qui proposent aussi un brunch depuis l'été dernier. Autant j'adore y déjeuner (les plats du jour sont top et leur tartare est à tomber !), mais j'avoue que leur brunch ne me séduit guère. Vous avez compris que je suis une grande amatrice, mais aussi, assez difficile en matière de brunch. Une part de quiche avec une part de salade ou du jambon serrano et tortilla espagnol, ce n'est pas une définition du brunch. 

Encore une petite pensée nostalgique envers Les Tables de la Fontaine, qui autrefois, faisait un excellent brunch varié et de qualité. Aujourd'hui, on est déçus de trouver des grandes salades et les burgers à l'ardoise. Dommage... 

              

Il m'est impossible d'élire le meilleur brunch de Toulouse. Pour moi, il n'existe pas et puis surtout on a pas les mêmes goûts, exigences (vous l'avez lu plus haut)... En revanche, rédiger une sélection d'adresse selon le profil est plus judicieux. La liste n'est pas exhaustive (évidemment, les adresses pas encore goûtées et/ou pas appréciées n'y apparaissent pas). Cette sélection s'enrichira à l'avenir au fur et à mesure des découvertes. N'hésitez pas à revenir pour jeter un coup d’œil ou à me faire part des brunchs que vous avez aimé. 

Maintenant, vous savez au moins où bruncher ce dimanche ! ;)

             

LaFianceeBrunch-G.JPGLaFianceeB2-F.JPG
La Fiancée

La Fiancée, pour les fines bouches

Ah La Fiancée... Ce salon de café a le mérite de dépoussiérer le brunch à Toulouse, qui affiche très souvent complet. Le menu change chaque semaine, il est annoncé tous les jeudis sur leur page FB. Leur brunch est composé de 5 petits plats (dont les saveurs peuvent être surprenantes voire détonnantes : huile de truffe, gremolata, badiane, menthe...) qui s’enchaînent, une boisson maison et évidemment, un café ! Attention, pas de thé. Menu brunch à 16,5e.

> La Fiancée, 54 rue Peyrolière. Quartier Daurade. Samedi (1 service) et Dimanche (3 services).

       

BeaucoupBrunch.JPGBeaucoupBrunch2.JPG
Le Beaucoup

Le Beaucoup, pour les plus difficiles

Adrien veut son camembert braisé, Clément son english breakfast, Maé sa grande salade de chèvre, Olivier son burger de boeuf, et moi, je rajoute mon grain de sel avec un œuf cocotte au foie gras et un artichaut vinaigrette ! L'impossible brunch existe et c'est au Beaucoup qu'il faut y aller. 

On n'hésite plus entre la dizaine suggestion d'assiette bien plantureuse et les 4-5 burgers (dont celui au saumon rose contrastant avec un pain-bun à l'encre de seiche qui attrape l’œil avant les papilles). Thé ou café filtre à volonté, plusieurs choix en jus de fruit (orange, pomme, pamplemouse, cranberry...). Et on finit avec l'assiette sucrée : pancake, fromage blanc et mini-pâtisserie. Compter 16e (avec un supplément pour le burger) par personne.

> Le Beaucoup, 9 place du Pont-Neuf, Toulouse. Tel : 05 61 12 39 29. Service Samedi et Dimanche. 

          

La Belle Verte, pour ceux qui ont soif de vitamine

Le brunch du dimanche est à l'image du restaurant et de ce qui est proposé en semaine : végétal, frais, coloré et varié riment avec générosité, découverte et bien-être. Ce brunch végéta*ien n'effraie personne : La clientèle est composée principalement d'omnivore que de végéta*ien. Et il n'est pas rare que le restaurant affiche très souvent complet. Grande assiette salée du jour + petite assiette sucrée + boisson chaude et jus de fruit ou verre de vin pour 19,90e. Bonus : Possibilité de brunch sans gluten, à préciser lors de la réservation. 

> La Belle Verte, 50 rue Aubuisson, quartier St-Aubin. Service le Dimanche. Réservation vivement conseillée et soyez ponctuel !

         

DeuxSurLaBalancoire-A.JPGDeuxSurLaBalancoire-C1.JPG
Deux sur la Balançoire

Deux sur la balançoire, pour les amoureux discrets

"Deux sur la balançoire" a ouvert il y a presque un an par un couple de cuisinier-pâtissière. Une cuisine mieux qu'à la maison et on a plus qu'à glisser nos pieds sous la table : ça commence par de petits viennoiseries de la boulangerie d'en face, des tartines avec des confitures mijotées par la pâtissière, suivi d'une grande assiette salée selon l'humeur du chef, boisson chaude et smoothie à volonté. Et petite pâtisserie de la maison pour finir. Formule à 18e.

> Deux sur la Balançoire, 96 boulevard Pierre et Marie Curie, quartier Minimes. Service le Dimanche. 

             

The Dispensary, en anglais dans le texte et dans l'assiette

Bruncher dans un pub anglais vous paraît saugrenu ? En effet, pour boire, il y a de quoi faire et... pour manger aussi ! Full English Breafkast avec café et jus d'orange (12,50e), le traditionnel Sunday Roast, les burgers carnivore ou végétarien avec frites maison (env. 12e) ou encore leur fameux Fish'n'Chips servi avec coleslaw et sa petite purée de petits pois (12,50e) vous feront changer d'avis ! En plus, tout est cuisiné maison. Petit détail amusant, les saucisses et le bacon anglais sont fabriqués par des bouchers anglais dans... le Gers ;)

> The Dispensary, 1 rue Marthe Varsi, quartier St-Cyprien. Service le Samedi et Dimanche.

         

La Maison Drôle, pour les locavores

A la Maison Drôle, la musique est folk, les meubles sont chinés, et dans l'assiette, chaque ingrédient vient de la région. L'adresse s'est fait connaitre avant tout pour son brunch locavore du samedi, et depuis peu, c'est aussi ouvert le dimanche. A découvrir ou à re-découvrir. Formule à 17,50e.

> La Maison Drôle, 2 rue Joutx-Aigue, quartier Carmes. Service le Samedi et Dimanche (dès fin août).

        

LePetitLondon-B.JPGLePetitLondon-C.JPG
The Petit London

The Petit London, pour les budgets serrés

C'est dans ce lieu improbable qu'on y trouve le brunch le plus sympathique de tout Toulouse ! Une formule complète à base de produits frais et fermiers proposée pour 10 € tout rond. Que demander de plus ? 

> The Petit London, 7 rue Riquet, quartier St-Aubin. Service le Dimanche. 

         

Nouveau ! } La Pente Douce, pour un blind-taste

Le premier dimanche de chaque mois, le chef Hamid Miss se fait plaisir en amusant nos papilles. Attention, ce n'est pas vraiment un brunch, mais plutôt un menu dégustation (25e sans boisson) pour un enchaînement (un enchantement ?) de petits plats que l'on découvre sur le moment. Par exemple pour commencer, on avait eu : une tranche d'andouille de Guémené s'acoquinant avec de la pomme granny, une pannacotta de fenouil et maquereau fumé, ketfa d'agneau Basque et son délicieux caviar de tomate... La qualité des ingrédients simples, les accords de goût audacieux et les cuissons parfaites ont construit l'identité discrète de la Pente douce, dont le bouche-a-oreille des gourmands ne faiblit pas.

> La Pente Douce, 6 rue de la Concorde, quartier Concorde. Service le 1er dimanche du mois. Sans réservation. Pour avoir une table se présenter avant 12h.

vendredi, mai 10 2013

Encore une fois...

LaFianceeB2-A.JPG
             
Pretty Cappuccino & chocolat mousseux
   
LaFianceeB2-B1.JPGLaFianceeB2-C.JPG

Oeuf au plat & bacon croustillant. Tomate et Mozzarella de Bufflone

             

LaFianceeB2-D.JPGLaFianceeB2-E.JPG

Sandwich brioché au Brie et chiffonnade de Jambon à la Truffe. Orangeade, Pomme et Badiane

             

LaFianceeB2-F.JPGLaFianceeB2-G.JPG

Comme un Banoffee. Petit pot à la Verveine.

                

Ce jeudi férié, mon Géant et moi avons encore une fois cédé aux charmes de la Fiancée... Oui, oui, je sais, vous avez me dire c'est trop facile, que Chantal est une flemmarde... Préparer un brunch à la maison est toujours un plaisir, du travail, une joie. Mais ce qui m'enrage, c'est qu'au moment d'être à table, on dévore tout en 30 minutes chrono. Donc sortir bruncher, c'est savoir apprécié sa lenteur. Evidemment, je ne brunch pas n'importe où ;) Ce brunch, encore une fois, était presque parfait. Des produits simples mais de grands petits plats. Les saveurs et les sensations se dévoilent tour à tour durant 2h : le croquant du bacon s'allie à l'onctuosité de l’œuf, la touche de zeste de citron qui relève une mozzarella nature, de la vraie truffe dans le sandwich, la note de badiane de l'orangeade affolant mes papilles... Je vais jurer fidélité à la Fiancée ;) Merci Arnaud et Olivier ! 

                      

Allez, comme je suis une personne pas sympa du tout, je vous partage le menu du brunch du Dimanche 12 Mai. Ne me remerciez pas ;) 

- Risotto, Oeuf mollet et Chorizo 
- Pizette Mozarella et Herbes 
- Asperges gratinées et Jambon 
- Orangeade 
- Fraises, Basilic 
- Cannelé au Caramel 
- Café Espresso ou Allongé

Attention, la réservation est vivement recommandée !

           

             

54 rue Peyrolière, quartier La Daurade. Toulouse. Tel : 09 83 46 70 56 
Ouvert du Mardi au Dimanche. Brunch seulement le Dimanche (et comme on est chanceux, parfois les jours fériés), réservation vivement recommandée.

jeudi, février 28 2013

Une douce interlude chez La Fiancée

LaFianceeBrunch-C.JPG

Merci Ludovic pour cette jolie adresse :)

             

Je t'offre une tasse de café, mon petit sucre ?  

La Fiancée, avec un joli nom, on aurait pu deviner qu'il s'agit d'un salon de « Thé ». Perdu. Précisément, c'est un salon de « Café » chic situé au 54 rue Peyrolières, dont les amoureux sont Olivier en cuisine (avec tous ses curieux appareils, que j'aime bien qualifier de « salle des machines »), et Arnaud le dandy aux cuisses d'athlètes ne cessant d'escalader et de descendre l'escalier. Amoureux de quoi ? Du café pardi ! N'allez pas imaginer un copié/collé d'un Starbuck. Ici, on y boit du café Coutume en espresso, en version siphonnée, filtre, « bonbon » (espresso et lait concentré sucré), voire « 24h » ! 

Petit conseil pour une déclaration d'amour à votre élu(e), commandez-lui un latte ;)

Pour s'acoquiner avec le café, de délicieux cannelés bien caramélisé sont proposés ainsi que des cakes sucrés et des « amazing cookie » (dont je crois deviner le secret de leur incroyable texture).  

Pour les becs salés, ils proposent des sandwichs gourmets à en faire pâlir le misérable jambon-beurre et tous les kebabs du quartier. 

Une fois qu'on a passé sa petite commande, on se dirige soit vers les 2 petites tables près du comptoir ou alors, on emprunte la mezzanine pouvant accueillir 16 invités. Bancs et petites tables. Le confort est sommaire, n'hésitez pas à prévoir un petit coussin ou bien, de recourir aux genoux de votre amoureux/se ;)

               

Veux-tu... venir bruncher avec moi ?

Dès jeudi, je veillais leur page FB pour connaitre le menu du brunch du dimanche. Aussitôt publié, aussitôt réservé ! Un beau programme allait se dérouler, ma faim de curiosité ne pouvait plus tenir. Je me suis demandée, comment une petite table pouvait accueillir tous les plats ? En les servant comme dans un resto gastronomique, en faisant défiler les plats jusqu'à en avoir la tête qui tourne... 

Au menu, on démarre par une boisson chaude Espresso, Allongé ou Filtre ? 

            

LaFianceeBrunch-D.JPGLaFianceeBrunch-E.JPG

L'Oeuf du jour  Bénédicte. Oeuf poché posé sur un demi-muffin toasté et chiffonade de jambon d'York. Nappé d'une sauce hollandaise légère et finement citronnée.  

La boisson fraîche  Une limonade-maison au gingembre & au thym. Une très bonne surprise. 

               

LaFianceeBrunch-F.JPGLaFianceeBrunch-G.JPG

Saumon  en tartare millimétré, courgette croquante, échalote, citron (vert?) et crème fouettée. Un délice !

Sucrine  en sauce César (anchois, parmesan, ail & citron, faut-il souligner qu'elle est faite maison aussi ?!), croûton de baguette.... Ça manque quelques copeaux de parmesans pour rappeler la divine sauce ;) 

              

LaFianceeBrunch-H.JPGLaFianceeBrunch-I.JPG

Dacquoise  moelleuse, chantilly, myrtilles et grappe de groseille. La dacquoise aurait aimé être arrosée d'un sirop. 

Poire & kiwi  à peine pochés dans un sirop leger aux épices douces. Les fruits ont gardé leur texture bien croquante. 

              

LaFianceeBrunch-J.JPG

Tant qu'on y est, pour finir en beauté, on a cédé tous les deux, par un espresso. 

                     

Le brunch était presque parfait, il manque juste la petite miche de pain avec sa motte de beurre demi-sel et un petit pot de confiture de saison, pour patienter entre les plats. 

        

La mauvaise nouvelle est que le menu de ce dimanche est unique. La bonne nouvelle est que dimanche prochain, un nouveau menu se prépare. Comme il est très courtisé, il faut se jeter dessus pour réserver. Je précise qu'il y a deux services, pour les lèves-très-tard (midi et 14h). Le tout pour 15€, ça vaut le coup d'y inviter l'élu-e de votre cœur. 

         

             

La Fiancée

54 rue Peyrolière, quartier La Daurade. Toulouse. Tel : 09 83 46 70 56 

Ouvert du Mardi au Dimanche. Brunch seulement le Dimanche, réservation vivement recommandé.