Carnet d'une gourmande chronique...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, août 7 2011

Mirabelle, glace pistache et miettes de sable ou « Ras le tiramisù ! »

Mirrabelle1

Je n'aime pas les tiramisù, voilà, c'est dit... Au début, j'en raffolais. C'était lorsque j'étais au lycée où j'avais pris italien en LV3. Quasiment tous les matins, on débutait la journée par le cours d'italien. Et c'était inévitable, on parlait de bouffe à tous les coups. Alors qu'on venait de prendre le petit-dèj (au moins 1 h avant), on avait de nouveau faim. La prof, malgré sa taille de guêpe, était une grande gourmette. Son péché mignon est la sfogliatella, un feuilleté fourré de ricotta et fruit confit inventé par des nonnes. Elle en parlait (très souvent) qu'elle en faisait baver tout son auditoire. Et à force de discuter de cuisine italienne, elle nous a fini par nous donner quelques recettes dont celle du Tiramisù. À l'époque, ce dessert n'était pas très connu en France, et le mascarpone apparaissait rarement dans les rayons des grandes distributions.

Sauf qu'aujourd'hui, on le voit partout au resto, chez les autres et dans tous les rayons, ou encore dans pratiquement tous les desserts au programme de Un dîner presque parfait... À toutes les sauces : le "traditionnel", à la framboises, au nutella-banane, à la poire etc... Avec ou sans biscuits à la cuillère, aux spéculoos, aux biscuits roses de Reims et infiniment... Il y a même certaines personnes qui croient que l'origine du tiramisù est français. Ce dessert a perdu toute sa noblesse !

Ras le Tiramisù !!!...

Et Ras la Pannacotta tant que j'y suis.

Je ne vais pas faire trop la gueule. Quand même, j'aime bien les tiramisù, surtout ceux qui sont bien faits, la veille pour le lendemain. Les biscuits trempés comme il faut. Les blancs en neige bien montés. Le cacao saupoudré au dernier moment... J'en ai gouté ceux qui sont pas assez pris, ça gâche vraiment toute la magie de cet entremet.

Et vous connaissez la bonne nouvelle ??? Il y a d'autres bons desserts ;) Ouf, on est sauvés !

              

Mirrabelle3
     

On m'a offert des Mirabelles. J'en ai profité pour faire un petit dessert simple, ludique et déclinable selon la saison et le placard. Pour 4 personnes.

Dénoyauter la valeur de 4 tasses de Mirabelle. Dans une poêle sur feu moyen, les faire légèrement compoter avec 1 à 2 cs de Sucre semoule (ajouter plus de sucre au goût) et un filet de Jus de Citron jaune. Réserver toute de suite sur un large saladier pour les refroidir, puis les mettre au frais.

Pour les miettes, mélanger 1 bonne cs de Beurre Pommade, 1 cs Sucre semoule, 1 cs Farine, 1 cs Amande en Poudre et 1 cs Poudre Avoine, enfin d'obtenir comme du sable mouillé.

Au moment du dessert, dans chaque assiette creuse ou bol, disposer de la compote de Mirabelle, installer au centre une quenelle de crème glacé Pistache (vanille, amande ou un sorbet verveine etc...). Servir les assiettes.

Et faire dorer les miettes à la poêle sur feu moyen, en remuant constamment avec une cuillère en bois pour éviter que ça brûle. Les répartir dans des ramequins (ou autre petit récipient). Chaque invité doit verser les miettes chaudes sur leur assiette. Le contraste chaud-froid se fait entendre par les crépitements, c'est ça qui est fun ! ^^
            
             
              
       
>> Lykke Li  ::  Love out of lust

mercredi, août 13 2008

Comme un Cheesecake corse... & Pique-nique à la Prairie des Filtres

Samedi soir, un pique-nique entre bloggeurs, entre toulousains, entre amis surtout... Il s'en est tissé des liens depuis la creation de ce rendez-vous... On s'est donné rendez-vous à la Prairie des Filtres, sans doute l'un des lieux incontournables à Toulouse pour partager ses ripailles et radis.

Ce soir-là, j'ai glissé dans mon panier une salade de riz, des « tsukune » et des mini-fiadone. Mes petites dernières étaient pour la plupart une découverte que je présentais comme le « cheesecake corse ». Qui est initialement parfumé au cédrat mais on la trouve bien souvent « au citron » sur la carte des resto.

}} Fiadone au zeste de Citron et à l'essence de Bergamote

6 personnes. Pour un moule de 2o cm de diamètre. Préparation : rapide. Cuisson : 4o-45 min à 18o °

  • 5oo g de Brousse de Brebis
  • 4 Œufs
  • 8o g de Sucre
  • 1 Citron non traité et laver sous un filet d'eau chaude
  • 3 gouttes d'huile essentielle de Bergamote
  • 1 pincée Sel
1 · Préchauffer le four à 18o °.

2 · Dans un saladier ou cul de poule, prélever les zestes de citron en évitant le blanc. Verser le sucre et les œufs un à un, bien mélanger au fouet. Ajouter avec attention 3 gouttes d'huile essentielle de Bergamote.  Puis incorporer la  brousse en « écrasant » avec le fouet, ne pas donner un appareil homogène.

3 · Verser dans un moule beurré et sucré/ou fariné, ou seulement sulfurisé.

4 · Enfourner pour 4o à 45 min, en surveillant.


5 · Servir bien froide accompagné d'une confiture de cédrat et d'un thé blanc, pourquoi pas...



Quizz : Qui se cache sur cette photo ??

mardi, juillet 22 2008

Eton mess & Banoffee Pie

Je ne suis pas « bec sucré » et pourtant ces derniers temps, mes desserts ont été beaucoup appréciés. Et qu'en plus si je rajoute que ces desserts-là sont anglais, alors laissez tomber tous vos préjugés ! Ne vous inquiétez de ce qui va suivre, ce n'est pas dégeu.



}} Eton Mess 

Pour 4 à 6 personnes. Sans cuisson.

  • 40 cl Crème Fleurette
  • 3oo gr de Fruits Rouges (Fraises, framboises, myrtilles !!!, groseilles et cætera)
  • 1 Meringue énormissime en mille morceaux (pas trop petit)

1· Monter la chantilly avec la cuillerée à soupe de sucre. Un peu d'aide : Version huile de coude ou version batteur.

2· Une fois montée, y mélanger les fruits et les miettes de meringue.

3· Servir dans des verres.

*****



}} Banoffie Pie

Pour 8 personnes. Sans cuisson. Prépartion : une trentaine de minute.

  • 2oo gr de Biscuit type Digestive Biscuit ou Granola (de Prince)
  • 6o gr de Beurre Doux
  • 3 à 4 Bananes
  • 1 pot de Confiture de Lait nature
  • 5o cl de Crème Fleurette
  • un moule à charnière
1· Le fond de tarte sablé "sans cuisson" : Passer au mixer les biscuits. Les réduire en poudre. Les réserver dans le moule. Faire fondre le beurre et le verser sur la poudre de biscuit. Bien l'enrober et bien tasser à l'aide d'un verre. Elever légèrement les bords en vous servant d'une cuillère. Puis laisser "prendre" au réfrigérateur durant 1 h au moins.
2· Après ce laps de temps, recouvrir de rondelles de banane d'environ 1 cm. Ensuite, étaler la confiture de lait.
3· Monter la crème fouetté, c'est-à-dire une chantilly nature, voire plus haut. Et répartir sur les les bananes. Et servir.


Remarque 1 : on peut remplacer les bananes par des poires.
Remarque 2 : la prochaine fois, je referai au verre, non pas que ce soit « in » mais ça m'éviterais de m'embêter lors de la découpe. Qui a été burlesque.