Kaiwok-A.JPG

C'est en allant faire de la radio dans le quartier de la Concorde que j'ai repéré cette petite adresse. Petite !? Car il n'y a que 12 couverts à l'intérieure mais tout le monde préfère les places en terrasse. Une petite cantine où l'on croise des habitants du quartier et les employés alentours. 

Un chat qui vous salut, un bouddha lounge, une geisha plaquée au mur, une guirlande lumineuse qui pique aux yeux, un panda chinois sur leur brochure... La déco y est très disparate, on l'aime ou on l'aime pas... Mais il faut avouer que ça fait plutôt sourire ;) Le patron est sympa, prévenant et accueillant, ça rattrape la déco !

       

Kaiwok-B1.JPGKaiwok-B2.JPG

Bien qu'il y a des nems/rouleaux de printemps ou salades vietnamiennes... Leur carte propose des spécialités «asiatiques» à petit prix mais une carte courte ! 

Leur spécialité c'est le wok. Chaque plat est cuisinée à la commande, puisque tous les ingrédients sont pré-découpés, et n'est pas cuisinée à toutes les sauces (comme on trouve dans la grande majorité des resto). Par exemple, le poulet soit en curry-coco ou aigre-doux, le porc au caramel ou saté, le boeuf lok-lac ou encore le canard laqué, ainsi que le «Wok du Mois».

Kaiwok propose aussi de petites formules pour satisfaire les bonnes faims, comme par exemple pour le menu « Nong Khai » : 2 nems + plat au wok au choix + riz + soda pour 10,90 €, valable pour le midi et le soir.

            

Kaiwok-C1.JPGKaiwok-C2.JPG

Si c'était un banal asiatique, je n'aurais même pas pris la peine d'en parler. Le petit truc qui fait toute la différence ? Sa carte de spécialités laotiennes ! On y trouve la fameuse saucisse à la citronnelle, les travers de porc caramélisé, la soupe copieuse "Krapoun" (porc haché au saté-lait de coco et vermicelle de riz) mais surtout le laab de poulet ou de boeuf (qui est le plat national laotien) et l'incontournable "riz gluant" (je préfère son nom poétique « le riz cristal »). 

Pour moins de 10 euros (à la carte), me voilà avec mon assiette de laab/tartare de bœuf et une belle portion de riz cristal (d'ailleurs, il y en a assez pour deux grandes gourmandes). Mon tartare était assaisonné de façon délicate : menthe échalote, piment frais, citron vert et sauce de poisson et avec de graines de riz grillé croquant sous la dent. Juste assez parfumé pour ne pas noyer le bœuf. Le seul point de comparaison, que j'ai, est celui de la mère (qui rajoute de la citronnelle ciselée et de la pâte de poisson - un assaisonnement assez costaud). Bref, un plat qui ravie mon envie carnassière. 

Ma co-luncher, elle, a choisi des crevettes sautées dans une sauce sucrée-salée et relevée. Son plat était délicieux avec le riz cristal. D'ailleurs pour les plats en sauce, le riz cristal convient mieux que le riz thaï. 

           

A recommander pour les spécialités laotiennes, les plats au wok ne sont pas mal non plus. Tout ça à petit prix.

                

                  

Kaïwok

59 rue de la Concorde, quartier Concorde, Toulouse. 05 62 80 59 21

Ouvert du mardi au samedi, de 11h45 à 14h puis de 18h45 à 22h. Le dimanche, de 18h45 à 22h30

Sur place ou en emporter.