Dispensary-Abis

Suivre le lapin vampire végétarien...  Dans une ruelle discrète situé entre la place du Ravelin et les Abattoirs, un nouveau pub anglais a pris ses aises à la place du « Varsi Café ». Ça aurait pu s'appeler « the Evil Vampire Bunny Rabbit Club » ou « the Death Star Canteen » mais son nom est sobrement plus court « The Dispensary ». Ouvert depuis la fin d'année 2011, tenu par 4 anglophones (2 en cuisine et 2 en salle)  avec la déco sagement rockabilly qui va bien. Chose rarissime à Toulouse, voire en France, si je vous présente ce lieu c'est avant tout parce qu'on y mange ! Mais que mange-t-on ? Honnêtement, ce n'est pas de la grande cuisine et on s'en fout, on est là pour caler sa faim avec des plats sans prise de tête, en bonne compagnie en regardant un match de basket/de rugby, n'est-ce pas le plus vital ? 

C'est dans ce lieu improbable que j'ai donné rendez-vous avec Stela et son amie, pour partager le brunch et papoter comme des pies (prononcez /pi/, et non /pʌɪ/ )

              

Dispensary-BDispensary-Bbis

La déco 
En pensant être en retard (le lapin blanc...), j'arrive la première de la bande, et la première cliente de la journée. Pendant que je patiente, je me suis retrouvée si petite dans la salle si grande. Je m'interroge sur la décoration, les rescapés de la déco de Noël suspendus, qui aurait cru que les nappes à pois s'acoquinent bien avec les banquettes en imprimé léopard ?!! L'affiche cinéma de « Live or Let Die » nous rappelle immanquablement l'air de la chanson de Paul McCartney pour toute la journée. Les sets de table "herbier" apportent de l'authenticité mais aussi de la curiosité, l'indispensable étagère de livres dont un dictionnaire franco-anglais, de discrets lapins blancs nous surveillent, tout ça s'intègrent aisément dans la pierre toulousaine familière et rustique.

            

Dispensary-CDispensary-C2

Sur l'ardoise  Je jette un coup d'œil rapide sur les propositions. Alors que j'avais déjà déguster des baked beans dans la semaine, je n'hésite pas à choisir le Big Breakfast, même pas peur ! Avec Stela, on s'est promises de prendre le « fish'n'chips » pour notre prochain passage.

        

Dispensary-DDispensary-D2

Big Breakfast  qui est précisément le breakfast à l'Anglaise avec thé ou café et un verre de jus d'orange pour 11 euros ! Les petits joueurs peuvent s'orienter vers la forme allégée, le « Light breakfast » en choisissant 4 ingrédients du « Big ».

C'est une version plus légère que le Full Irish breakfast, donc plus raisonnable, mais qui reste une assiette généreuse composée d'ingrédients simples : Saucisse fumée, 2 tranches fines de lard grillé, les haricots au four, des champignons poêlés, œufs fermiers brouillés (un peu trop cuit, hélas), tomate au four et pain au cheddard. Et j'ai tout mangé ! Je suis intriguée par leur haricot au four qui avait un goût "nature" que caramélisé ou tomaté.

J'ai accompagné ma dégustation d'un mug de thé Lipton, qui est d'après moi, l'accord parfait. On peut trouver ce thé infecte mais j'adore & j'assume :) Surtout très infusé, avec un nuage de lait et sucré en mangeant un plat salé :)

             

Dispensary-EDispensary-E2

Burger végétarien
  L'assiette de Stela est colorée et majestueuse. Son sandwich est monté d'un steak de légumes (carotte, chou, poireau, pomme de terre etc...) débordant entre 2 tranches de pain-bun et couronné d'un vrai fromage dedans, avec frites et salade. D'après elle, même les frites sont bonnes. J'en étais quasiment jalouse (bon, ça sera encore pour la prochaine, prochaine fois).

Petit détail amusant, ils ne proposent pas de burger « carnivore » (ou alors j'ai mal vu). 

À force de papoter en prenant le temps de manger, on avait plus de place pour le dessert. Sinon, j'aurai bien pris la brioche perdue. J'y retourne ? Of course !

            

           

The Dispensary, English Bistro-Pub

1 rue Marthe Varsy, quartier St-Cyprien, Toulouse.  05 61 42 00 88