En quelques images et en quelques lignes  Un résumé de ma semaine.

          

34-C1.JPG34-D1.JPG
Filet de Lingue - Flan coco et son coulis au fruit de la Passion

Mardi  Le 34 est un restaurant-épicerie ouvert il y a quelques années dans la rue des Filatiers. La cuisine traditionnelle et rustique est fidèle à elle-même (tête de veau sauce gribiche, lentilles au haddock, axoa de veau...) avec le soucis de soigner la présentation ce qui est loin d'être indispensable (branche d'aneth, brin de persil ou de menthe qu'on égare au coin de l'assiette). Mais le tarif, quant à lui, a changé hélas. Plus de formule et tout est à la carte (donc l'addition devient salée). On en est ressortis déçus. 

                   

AtelierBurger-B2.JPGAtelierBurger-B3.JPG
Atelier du Chef (bacon, Laguiole et œuf poêlé) - Frites maison

Mercredi  C'est en allant bruncher chez la Fiancée, que j'ai repéré l'Atelier du Burger, au 9 rue Gambetta. Cette toute jeune adresse a ouvert il y a 3 semaines, et revendique le « burger artisanal ». D'ailleurs, ils l'affichent dès le départ : Le pain vient de la boulangerie De Oliveira, la viande de la Maison du Boeuf à Pinsaguel, les légumes du Marché Gare... Résultat : le sandwich donne envie, les quantités correctes, les ingrédients de qualité... Pour le prix de 2 menus chez le clown Ronald. Bravo ! On encourage ! 

J'ai déjà mon préféré « l'Atelier Montagnard » avec Morbier, Laguiole et Coppa. Quoique le burger du mois avec Chèvre et Miel est susceptible de le détrôner ;)  

      

TabledeWilliam-B2.JPGTabledeWilliam-C2.JPG
Emincé de boeuf cru à la thaï - Brandade de Haddock à l'huile de Vanille

Jeudi  Mon coup de cœur de la semaine, la Table de WIlliam. Ça tombe bien car ce restaurant à la maison se trouve à 2 pas de chez moi, dans une zone résidentielle du Quartier St-Agne. C'est en s'inspirant de la Pente Douce (aujourd'hui fermé) que William a convertit sa salle à manger en table d'hôte. Et ça fait depuis 2011 que l'aventure continue. 

William revient d'un long séjour en Thaïlande et on le ressent dès la premier plat avec son Emincé de Boeuf, parfumé délicatement au Curcuma et Galanga, qui me rappelle les saveurs de la cuisine de ma mère (cambodgienne). La Brandade, à la base un plat pas très glamour, se retrouve si élégante et gourmande en compagnie de la douce Vanille et l'émincé de Carmine toute craquante. Le dessert, la Truffe au chocolat servie en pavé m'a toute émoustillée (je suis pas une fan de chocolat, et au resto, je commande souvent ce que je n'aime pas. Et si je change d'avis, pour moi c'est bon signe). 

                   

PopoteNadCar-B1.JPGPopoteNadCar-B3.JPG
Velouté panais & chataigne - Ballottine de Dinde, Gratin de Pomme de terre et Potiron

Vendredi  Une fois par mois, le Chronic Argo confie leur cuisine à un chef amateur : c'est la Popote des Potes. Un concept inventé et déposé par le Chéri Bibi (restaurant parisien). Pour devenir chef d'un soir, contacter Emilie du Chronic Argo via mail chronic-argo@live.fr

Il y a déjà eu 2 éditions. Ce 1er Mars était la 3ème et c'est Nadine et Carole qui se sont démenées derrière les fourneaux (debouts depuis 10h du mat'). Le soir venu, elles ont régalé leurs amis et les clients du Chronic Argo avec leur « menu Terroir » : un velouté tout doux, une ballotine de dinde (farci au pruneau et à la chair à saucisse), et pour finir, un tiramisù gascon aux accents de cheesecake. Un menu à 12€, hors boisson, c'est aussi un bon plan pour les petites bourses (et si je vous disais encore qu'on peut même faire de nouvelles rencontres... C'est sympa, non ?!). 

                

ChoufarciLasagne.JPGRotiBoeufCL.JPG
Chou farci façon lasagne (sans béchamel, sans tomate et sans fromage) - Rôti de boeuf en cuisson lente

Samedi & Dimanche  Hé oui, il m'arrive aussi de cuisiner ;) 

                  

              

Sinon, après Elle en Février, retrouvez-moi dans l'Intramuros de Mars :)