MCyclofood-A3.JPG

Après des mois de tournées à vélo selon les caprices de la météo... Thomas, alias Monsieur Cyclofood, s'est arrêté au 6 rue des Salenques. Cette fois-ci, c'est à vous de venir vers lui dans sa cantine franco-vietnamienne. Un minuscule restaurant de 12 couverts. Tout bon ! Tout neuf !

               

Le Banh mi est le métissage de la baguette française à la culture vietnamienne : une baguette composée de gio lua (ressemblant à de la mortadelle) ou de viande grillée (porc, boeuf, poulet...) voire même de pâté bien de chez nous avec une part de crudité et d'herbes fraîche. Ce mets bon marché fait partie du paysage de la street-food viet, on en trouve à chaque coin de rue. En France, depuis quelque temps, le banh mi fait fureur à Paris. Il y a même des articles classant les meilleurs banh mi de la capitale. A Toulouse, les adresses proposant ce sandwich équilibré sont rares. On peut citer Asian Kanteen, Small Hanoï, Nico Banh Mi et dernièrement, Monsieur Cyclofood

             

MCyclofood-B1.JPGMCyclofood-B3.jpg

A l'heure du déjeuner, vous avez certainement croisé cet homme courageux poussant son lourd triporteur, au 4 coins du centre-ville, pour conquérir les estomacs affamés en popularisant ces sandwichs méconnus. Pour vous avouer, je n'ai jamais réussi à l'attraper sauf à la dernière édition de Malmö et Lulea

Aujourd'hui, on retrouve Thomas -moins essoufflé- en tablier derrière son comptoir, dans ses murs de brique et de matières brutes. Un lieu lumineux où sont disposés des tables recyclées et bricolées, des verres Duralex (qui nous rajeunissent), une carafe costaud et des mini-bouteilles de sauce Nuoc Nam (ingrédient incontournable dans la cuisine vietnamienne). 

On s'y déplace surtout pour ces dépaysants et copieux banh mi (poulet poché aux aromates, porc caramélisé et poivrée, canard aux 4 épices ou mystère du jour/5€) qui sont toujours au rendez-vous. Une belle baguette garnie de carotte râpée aigre-douce, de concombre croquant, de coriandre parfumée et de viande rigoureusement préparée. Un sandwich bien gourmand et irrésistible. Un peu dommage qu'il soit servi froid. Le contraste crudité froid avec la viande chaude aurait gagné en saveur. Petit conseil, laisser le temps au sandwich d'être à température ambiante avant de le croquer. Quant à moi, je l'apprécie surtout napper de sauce aigre-douce piquante passionément ;)

Parmi les petites nouveautés, Monsieur Cyclofood propose aussi un plat du jour -9,50€- chaudement préparé à la commande comme le porc caramélisé aux petits légumes (sur un lit très douillet de riz) ou encore des boulettes de porc et salade (presque comme un bun cha). Et pourquoi pas, un Bo bun pour les jours de canicules qui s'annoncent inévitablement ? 

             

MCyclofood-C1.JPGMCyclofood-C2.JPG

Cette cantine ouvre aussi pour le salon de thé l'après-midi. Tout comme les banh-mi, les douceurs sont du même ressort. Des desserts classiques avec une touche exotique qui change tout : pannacotta coco framboise-litchi, riz au lait de coco, financier... Et tout en sirotant un café ou un thé, Monsieur Cyclofood vous offre à déguster des carrés de Chocolat Marou (marque française de chocolat vietnamien) qui méritent bien notre attention. 

              

Enjambez un vélib (il y a des stations à 2 pas) et partez à l'aventure gourmande ! Cette petite adresse vaut le détour. 

         

           

Monsieur Cyclofood

6 rue des Salenques, quartier Arnaud-Bernard. Toulouse

Ouvert du lundi au samedi, de 11h à 18h. Sur place ou à emporter.

            

_______

Les autres Sagas Street-food...

#2 } Copains comme Canard, chez Duck Me 
#4 } à venir...
#5 }
#6 }
#7 }