StSauvage-A

Le Saint-Sauvage se cache au 20 rue des Salenques (entre Capitole et Compans). Cette rue me rappelle que je l'ai emprunté plusieurs fois en allant voir ma belle-sœur qui habitait dans le coin et je faisais pas attention à ce qu'il m'entourait. Et pourtant, dans cette rue, s'y trouve l'un des établissement les plus connus de Toulouse. On m'en racontée que de belles choses. On m'a recommandée d'y aller pour un tête-à-tête amoureux. On m'a prévenue que la décoration y est romantique. On m'a sublimée leur cuisine raffinée et généreuse... Cette adresse existe depuis 12 ans avec les mêmes patrons, c'est déjà un bon signe.

Et donc sur place ? Devant, une console surplombée de trois vases à fleur blanche. Une ardoise à chevalet. Une paire d'aile d'ange à ma portée... Avec cette mise-en-scène, je ne peux me tromper d'endroit. Je m'installe sur une chaise en plexi-glas et en attendant Énora, il m'est difficile de ne pas promener mon regard sur l'environnement. La salle dotée d'une vingtaine de couvert est telle un écrin ou une scène de théâtre où le rose domine. Des murs en brique rouge typique et des murs drapés rose-rouge. Des gravures de Fornasetti tenants compagnie. Les rennes du Père Noël enpeluchés bienveillants (j'apprécie cette touche d'humour). Un buste floral invitant à la sensualité. Les miroirs s'amusent à berner l'espace. Le tout donne une ambiance chic et cosy, désuette et moderne à la fois. Ma description d'aujourd'hui est éphémère car la décoration change tous les trimestres (donc si vous voulez savoir de quoi je parle, il faut y aller avant Février).

À midi, le lieu est fréquenté par les gens bossants dans le quartier (Cité Administrative, l'Arsenal etc...) que par des couple énamourés.

        

StSauvage-BbisStSauvage-C

L'ardoise  Donc Énora me retrouve pour le déjeuner et ce n'est pas un hasard car c'est son restaurant préféré. Que nous réserve-t-il à midi ? L'établissement nous présente la formule E+P/P+D pour 14€ ou E+P+D pour 16€. En plat principal, ils proposent par exemple un magret sauce foie gras ou un saumon au beurre blanc. Des plats simples et copieux. De plus, servis au petit soin par le maître d'hôtel.

Énora me conseille un classique de la maison, leur fameux kir au caramel... Au départ, étant une fan inconditionnelle de kir à la crème de fruit, je suis sceptique de ce cocktail à base de vin blanc et de caramel. Et finalement j'ai succombé. c'est bon, bien dosé en sucre et ludique (grâce à la pipette). Il faut vider le caramel en appuyant et on touille.

       

StSauvage-DStSauvage-E

Les entrées La Salade de Gésier d'Énora, je m'attendais à une petite et simple salade de gésiers et c'était une grande assiette avec pas que du gésiers, une tranche de foie gras (bonne en passant) et des tranches de magret séché.

Ma tartelette au lardon et fourme d'Ambert a l'air minuscule mais elle est costaud. Simplement bonne, et j'avais pratiquement plus de place pour la suite (et pourtant j'ai un bel appétit). Cependant, petit détail tue-l'amour, dans ce cadre où chaque petit détail est fignolé, on s'y attend pas à trouver des tranches de baguette industrielle.

         

StSauvage-FStSauvage-G

Le plat Les Sots-l'y-laisse de poulet à l'Indienne d'Énora, ahlàlàlà... Ils étaient délicieux, plein de goût et raisonnablement relevé (j'en suis quasiment jalouse). 

Mon entrecôte était fine et cuite à ma convenance, c'est-à-dire, saignante. Bonne, très tendre et bien assaisonné. Je n'ai qu'ajouté du poivre. Ces deux plats sont accompagnés d'une purée de pomme de terre (mais on dirait qu'elle a été "montée") et d'une poêlée de courgette.

          

StSauvage-HStSauvage-I

Mon dessert  j'ai choisi la Panna Cotta aux fruits rouges (les fruits rouges auront toujours raison de moi !) et accompagnée d'une guimauve-maison telle un nuage divin.

Pour finir, pour chacune, un café et un Sarment en chocolat.

            

Bonne aperçue à midi. Mais je suis curieuse de revenir pour découvrir la carte du soir, qui me semble promettre de passer une belle soirée en tête-à-tête. À suivre... ;)

               

          

Le Saint-Sauvage
20 rue des Salenques, Toulouse. 05 61 23 56 86
Midi 2 plats 14€ / 3 plats 16€. Soir menu 28€/34€

Mon ticket moyen déjeuner (menu 3 plats + kir + café) = 20,25€