IoriArdoisemidi.jpg
Début Octobre, le Soleil de midi tape encore fort

Vous vous souvenez du Iori ? Le premier Isakaya à Toulouse, à la fois un bar à saké et à tapas à la japonaise ouvert seulement le soir. Désormais, il accueille aussi à l'heure du déjeuner avec une formule authentiquement japonaise... Evidemment, il me fallait goûter ça, surtout quand le bon plan promet d'être savoureux ;)

               

Partout, Manger japonais se résume bien souvent avec sushi... Je suis la première à râler qu'à Toulouse, il n'y a pas de cantine à ramen comme à Paris (quartier St-Anne). En revanche, Toulouse cache 2 perles que même les parisiens nous envient : la cuisine familiale du Solaneko et les chirashi raffinés du Motchiya

Il faut aussi compter une autre perle, le Iori qui a vu le jour un soir de février en offrant un concept inédit Izakaya qui plaît chez beaucoup de curieux et qui cartonne... Suite à la demande de nombreux clients, le Iori ouvre le midi avec la formule "Teisyoku" : Un plateau traditionnel qui tourne autour d'un plat du jour et de 3 petits plats. Une formule déjeuner complète, variée et idéale pour ceux qui ont moins d'1 heure (puisqu'on nous apporte tout sur un plateau) sans bouder son plaisir et sans se soucier de l'équilibre. Plaisir et équilibre, ça vous rappelle pas quelque chose ? ;)

La formule de Midi (12,50e) change chaque jour :

Mardi, Donburi (bol de riz chapeauté d'une garniture)
Mercredi, Poisson (selon le marché)
Jeudi, Improvisation (selon l'humeur du Chef)
Vendredi, Ramen oui vous avez bien lu ! (Prononcer "La-men", il s'agit d'une soupe-repas à base de nouilles de blé et bouillon maison).

         
IoriTonkatsu.JPG
Joli plateau déjeuner du jour
      

Qui dit mardi, dit Donburi ! Le Donburi du jour ? Un Katsudon (at-choum !) soit une côte de porc panée, revenu dans une sauce soja et œuf battu. Un plat intrigant et délicieux, assez costaud pour prévenir le ptit creux fatal de l'après-midi. D'ailleurs, je n'ai pas eu le besoin de prendre un dessert ni même un 4h. Les 3 petits plats du plateau étaient une classique soupe miso riche en goût (tofu, algue & ciboulette), d'une coupelle Tsukemono (concombre et chou marinés, n'ya pas que le gingembre !) qui donne une touche de fraîcheur et d'une jolie salade du moment (mizuna, radis blanc et lotus grillé avec une vinaigrette douce).

Pour déguster, il y a 2 écoles, soit plat par plat ou soit en alternant bouchée par bouchée d'un peu de chaque plat. Je fais partie de la deuxième ;) 

        
Vous n'avez pas le temps de rester déjeuner ? Ou vous souhaitez profiter des derniers rayons du soleil avant l'hiver pour pique-niquer au bord de la Garonne ? Iori propose aussi 2 plateaux à emporter avec riz nature, salade du jour, légumes marinés et kara-agué (beignets de poulet mariné) ou korokke (croquettes de pomme de terre) pour 10e. C'est bien tentant !

          

Depuis j'ai cessé de râler, je souris même d'être repue ;) Pour demain jeudi, c'est Cabillaud. Vous avez deviné qu'il sera cuisiné ;)

           

Iori

20 rue des Paradoux, métro Carmes ou Esquirol. Toulouse. Tel : 05 61 28 02 47

Ouvert le midi du mardi au vendredi.