Pour fêter la Saint-Patrick, j'avais choisi de cuisiner le traditionnel Irish Stew... Alors que l'agneau et moi, c'est une histoire qui a bien commencé avec un carré au beurre d'ail, mais qui finit comme ça, sans trop d'explication « Je t'aime pas. Tant mieux, moi non plus ! ». Je n'arrive plus à supporter un plat à base d'agneau à des kilomètres alentour.
Vengeance ! Au final, j'ai fait cette recette mais je n'ai pu goûter à un tout petit morceau. En bouche, j'adore son fondant et sa texture mais j'ai horreur de son arrière-goût et son parfum, si particulier.
              

}} Irish Stew d'après cette recette

Pour 4 fêtards. 1 h de mijotage.

  • 600 gr d'Agneau à braiser, mon boucher m'a sélectionné du collier
  • 2 cs Huile de Tournesol
  • 2 Oignons émincés
  • 1 gousse d'ail pressée
  • 1 cs Sucre Vergeoise (ou pas)
  • 2 carottes pelées, en morceaux
  • 1 blanc de poireau, lavé et émincé
  • 1 petit bouquet garni
  • 1 petit verre de whisky
  • 1 canette de 33 cl de Guinness
  • 4 pommes de terre, pelées et en morceaux
  • 1 verre de petit pois (facultatif)
  • 1 cc bombée de Paprika & un peu de muscade
  • dans une boule à thé (3 clou de girofle et 4 baies de Genièvre) 
  • Sel et poivre

Dans une cocotte, faire revenir les morceaux d'agneau avec l'huile. Les réserver et ajouter l'oignon. Dès que cela commence à dorer, ajouter l'ail pressée et le Sucre. Remettre les morceaux d'agneau, mélanger. Verser le whisky et flamber. Conseil : Si vous êtes maladroit, vous pouvez sauter cette étape.

Verser la Guinness, ajouter les carottes, le poireau, le bouquet garni, la boule de thé, le paprika et la muscade. Saler et poivrer. Laisser mijoter sagement 30 mn.

Rajouter les petits pois et les morceaux de pomme de terre et laisser encore mijoter 30 min.

Servir bien chaud. Et pour ceux qui ne supportent pas ce plat, peuvent se consoler avec une Guinness ;) Tout n'est pas perdu !